[Column] 5 most meaningful events of 2012 related to Fukushima accident

1. M7 hit Japan on 1/1/2012

At 14:34 1/1/2012 (JST), M7 hit Japan. [Link] It was scale 3 ~4 in Fukushima. 3 hours later, Tepco confirmed the water level of the skimmer surge tank of SFP4 decreased 5 times faster than before. [Link]
Also, the fall-out amount from 1/2 9:00 to 1/4 9:00 went over the total of the entire November. 2011. [Link]
Fortunately this time, Tsunami didn’t hit Fukushima plant but the plant is still vulnerable for Tsunami.

(cf, [Column] 4 reasons why we must be worried about reactor4 “other than earthquake” [Link])

2. Finding of Black substance

In February, citizen’s volunteer group and local official found the extremely radioactive material accumulated on the street in Minamisoma. It was called “black substance”.
It was not seen in Chernobyl, which is unique for Fukushima.

As it became Spring, it was mass generated [Link] and started coming down to Tokyo. [Link] Now it’s known to be cyanobacteria, but nobody has measured how much plutonium is accumulated in it. [Link]
It also produces pollen.

(cf, [Column] 3 reasons why I don’t go back to Tokyo [Link])

3. Social movement

People protested against the nuclear policy of Japanese government.[Link]
Setouchi Jakucho, Sakamoto Ryuichi, a lot of big names joined the protests but most of the media such as NHK avoided covering the movement. [Link]
From June to July, it had a peak, 100,000 ~ 200,000 people joined the protest held every Friday. [Link]
Opposing the restart of Ohi nuclear plant on 7/1/2012, protestors gathered from Sapporo to Osaka.
The Ex prime minister Noda had a meeting with the organizer.
However, Japanese government pushed their nuclear policy ignoring all the protests.

4. Nature published the report about mutated butterfly around Fukushima

On 8/9/2012, scientific reports of Nature published the report titled “The biological impacts of the Fukushima nuclear accident on the pale grass blue butterfly” to be the first to acknowledge biological mutation due to Fukushima accident. [Link]
Also, 10% of aphid in Fukushima were found deformed where it’s normally less than 1%. [Link]
Apart from insects, deformed plants and albino creatures have been seen frequently all around in Japan.

5. Tepco was sued by US Navy sailors exposed to radiation

On 12/21/2012, the complaint against Tepco was submitted to U.S. Southern District Court of California. The plaintiffs are 8 sailors of US Navy. They were involved in disaster relief operations on the USS Ronald Reagan nuclear-powered aircraft carrier. [Link] The sailors each sought $10 million in damages, $30 million in punitive damages and a judgment requiring the creation of a $100 million fund to pay for their medical monitoring and treatments.
This is the first case of Tepco being sued out of Japan. Fukushima is the marine version of Chernobyl, the entire area surrounding Pacific ocean can be the victims.
It could be the trigger of series of international lawsuits against Tepco. [Link]
Fukushima Diary was referred to on the complaints. [Link]

 

_____

Français :

[Édito] Les 5 faits les plus significatifs de 2012 liés à l’accident de Fukushima

 

1. Un séisme M7 frappe le Japon le 1/1/2012

Le premier janvier 2012 à 14:34, un séisme de magnitude 7 frappe le Japon. [Lien] Il a été ressenti en niveau 3 ~4 à Fukushima. 3 heures plus tard, Tepco confirmait que le niveau d’eau du réservoir d’alimentation d’urgence de la SFP4 (piscine des combustibles) descendait 5 fois plus vite qu’avant. [Lien]
Également, la quantité des retombées radioactives constatées entre le 2 janvier 09:00 et le 4 janvier 09:00 a dépassé le total de celles de tout le mois de novembre 2011. [Lien]
Par chance cette fois-ci, aucun tsunami n’a frappé la centrale nucléaire de Fukushima mais elle est toujours vulnérable aux tsunamis.

(cf. [Édito] 4 raisons de s’inquiéter du réacteur 4, “outre le séisme” [Lien])

2. La découverte de la substance noire

En février, un groupe de bénévoles et un représentant local ont trouvé cette chose extrêmement radioactive accumulée dans les rues de Minamisoma. On l’a nommée “la substance noire”.
Elle n’avait pas été vue à Tchernobyl, elle est spécifique à Fukushima.

Lorsque le printemps est arrivé, elle s’est reproduite en masse [Lien] et a commencé à descendre sur Tokyo. [Lien] A présent on sait que c’est une cyanobactérie mais personne n’a recherché en quelles quantités elle accumule le plutonium. [Lien]
Elle fait aussi des spores.

(cf. [Édito] 3 raisons pour lesquelles je ne retourne pas à Tokyo [Lien])

3. Mouvement social

Les gens ont manifesté contre la politique nucléaire du gouvernement japonais. [Lien]
Setouchi Jakucho, Sakamoto Ryuichi, beaucoup de grands noms se sont joints aux manifestations mais la plupart des médias tels que NHK ont évité de couvrir le mouvement. [Lien]
De juin à juillet, il y a eu un pic, de 100 000 à 200 000 personnes se sont rassemblées tous les vendredis. [Lien]
Pour s’opposer au redémarrage de la centrale nucléaire d’Ohi, le 1er juillet des manifestants se sont rassemblés de Sapporo à Osaka.
L’ex-premier ministre Noda a rencontré les organisateurs.
Néanmoins, le gouvernement japonais a continué sa politique pro-nucléaire sans tenir compte de toutes les manifestations.

4. Le journal scientifique Nature a publié l’article sur les papillons mutants de Fukushima

Le 9 août 2012, dans les articles scientifiques de Nature on trouve celui intitulé “The biological impacts of the Fukushima nuclear accident on the pale grass blue butterfly”, le premier à reconnaître des mutations biologiques dues à l’accident deFukushima. [Lien]
De plus, 10% des pucerons de Fukushima étaient trouvés déformés alors que normalement il y en a moins de 1%. [Lien]
Les insectes mis à part, des plantes déformées et des créatures albinos ont fréquemment été vues dans tout le Japon.

5. Tepco poursuivie par les marins de l’US Navy exposés à la radioactivité

Le 21 décembre 2012, la plainte contre Tepco a été déposée devant la Cour américaine du Département Sud de Californie. Les plaignants sont 8 marins de l’US Navy. Ils ont participé aux opérations de secours consécutives à la catastrophe sur le porte-avion nucléaire USS Ronald Reagan. [Lien] Les marins demandent chacun 10 millions de dollars de dommages et intérêts,  30 millions de dollars d’indemnités compensatoires et un jugement exigeant la création d’un fond de 100 millions de dollars  pour payer leur examens et traitement médicaux.
C’est la première plainte contre Tepco qui est déposée en dehors du Japon. Fukushima est la version maritime de Tchernobyl, toute la région qui entoure l’océan Pacifique peut être victime.
Ce pourrait être le catalyseur d’une série de plaintes internationales contre Tepco. [Lien]
Le Fukushima Diary est cité dans la plainte. [Lien]