[Column] 3 mysteries about the US Navy sailors’ suing Tepco

By 12/27/2012, eight crew members of the U.S.S. Ronald Reagan sued Tepco for the deception and concealment of information. (cf, [Bloomberg] Tepco Sued by U.S. Sailors Exposed to Radiation [Link])

This is where Fukushima Diary started too.
According to Tepco, this is the first case of being sued outside of Japan. Here Fukushima Diary is to suggest 3 mysterious points about this lawsuit.

1. What is the evidence ?

The primary source “Courthouse news service” doesn’t mention the exact figure of the dose or nuclide.
It only states “dangerous levels of radiation”, however, it reads

“”According to then-existing data uniquely known to the defendant at the time, the plaintiffs’ consequent exposure to radiation within their zone of operation, then indicated that radiation levels had already reached levels exceeding the levels of exposure to which those living the same distance from Chernobyl experienced who subsequently developed cancer,” the complaint states.”

What is that “then-existing data uniquely known to the defendant” ? This will be the central figure of this lawsuit and the result would affect thousands of other cases to follow this one, from the inside and the outside of Japan.

2. Why don’t they sue their own government, America ?

If your boss makes you go to somewhere dangerous knowing it is dangerous, it would be the fault of your boss. However in this case, these 8 US Navy sailors don’t sue their own government America but do sue Tepco, and blame Japanese government. If they are sure that American government was also deceived by Tepco and Japanese government, it is questionable why American government doesn’t sue Tepco. These sailors were not given information directly from Tepco or Japanese government, also, US navy must have measured radiation by themselves. NRC was also analyzing the released radioactive material to determine the evacuation zone.

3. Why didn’t Tepco pay hush money ?

Victims are not only these sailors. Other sailors on the rescue mission, stayed in base, ordinary citizens, they were all exposed. It’s not only radiation exposure. Tsunami debris is reaching the west coast of America, sea contamination is affecting entire Pacific ocean and fishers and consumers may be affected. They are all the potential plaintiffs and the sum of compensation will be over national budget of Japan. This has been anticipated since 311.
If Tepco loses, it will break the embankment for the Tsunami of international lawsuits. Even if Tepco wins in the beautiful friendship of nuclear industry, they would still have to take the risk of having inconvenient truth exposed in public. It seems wiser for Tepco to have paid hush money for potential plaintiffs.

 

 

_____

Français :

[Édito] 3 mystères sur la plainte des marins américains contre Tepco

Vers le 27 décembre 2012, huit membres d’équipage du porte-avion nucléaire U.S.S. Ronald Reagan ont porté plainte contre Tepco pour tromperie et rétention d’information. (cf. [Bloomberg] Tepco attaqué en justice par des marins américains exposés à la radioactivité [Lien])

C’est aussi alors que le Fukushima Diary a commencé.
Selon Tepco, c’est la première affaire portée en justice en dehors du Japon. Ici, le Fukushima Diary voudrait montrer 3 points mystérieux entourant cette plainte :

1. Quelle est l’évidence ?

La source originelle “Courthouse news service” ne mentionne pas le chiffre exact de la dose reçue ou les nucléides.
Elle affirme seulement “de dangereux niveaux de radioactivité”, toutefois, on peut lire dans la plainte :

“Selon les données existantes à l’époque alors uniquement connues de l’accusé, la sérieuse exposition des plaignants à la radioactivité dans leur zone d’opération indiquait des niveaux ayant déjà dépassé ceux subis par les gens vivant à la même distance de Tchernobyl et en ayant développé des cancers”.

Quelles sont ces “données existantes à l’époque alors uniquement connues de l’accusé” ? Ce sera la pièce essentielle de ce procès et son résultat va affecter des centaines d’autres cas derrière celui-ci, dans et hors du Japon.

2. Pourquoi ne poursuivent-ils pas leur propre gouvernement, l’Amérique ?

Si votre patron vous fait aller dans un endroit dangereux en le sachant, c’est une faute de sa part. Toutefois, dans cette affaire, ces 8 marins américains de l’US Navy ne poursuivent pas leur propre gouvernement mais Tepco et rejettent la responsabilité sur le gouvernement nippon. S’ils sont sûrs que le gouvernement américain a aussi été trompé par Tepco et le gouvernement japonais, on peut se demander pourquoi le gouvernement américain ne poursuit pas Tepco. Ces marins n’ont pas reçu d’information directement de Tepco ou du gouvernement japonais. En outre, l’US navy aurait du mesurer la radioactivité par elle-même. La NRC était aussi en train d’analyser la radioactivité libérée pour en déterminer la zone à évacuer.

3. Pourquoi Tepco n’a-t-elle pas payé de dessous-de-table ?

Les victimes ne sont pas que ces marins. Les autres marins de la mission de secours, ceux restés à la base, les gens ordinaires, ils ont tous été exposés. Il n’y a pas que l’exposition à la radioactivité. les débris du tsunami atteignent la côte ouest de l’Amérique, la contamination de l’océan affecte tout le Pacifique, pêcheurs et consommateurs sont tous potentiellement affectés. Ils sont tous des plaignants potentiels et le total des compensations va dépasser le budget national du Japon. Ceci a été anticipé depuis le 11-3.
Si Tepco perd, ça va briser la digue contre le tsunami des plaintes internationales. Même si Tepco gagne grâce à la superbe amitié de l’industrie nucléaire, ils devront toujours prendre le risque de voir cette vérité dérangeante exposée en public. Il semble plus avisé pour Tepco de s’arranger avec des dessous de tables versés aux plaignants potentiels.

Categories: Column