208 Bq/Kg from rice produced even in Miyagi

According to Miyagi prefectural government, 208 Bq/Kg and 186 Bq/Kg of cesium (Safety limit = 100 Bq/Kg) were measured from rice produced in Miyagi. These were measured on 12/5/2012 and 12/13/2012.

They were for self-consumption, not shipped out supposedly.

The reason is presumed to be

1. The farm field was left fallow for 40 years, weeds were growing during 311.

2. Because the large farm machine couldn’t get into the farm field, cesium was accumulated in the shallow layer of soil.

3. Because of the compost was not enough, potassium density was low, rice absorbed more cesium. (cf, Cesium measured from 60 % of compost in Fukushima but 86 % of them were shipped for sale [Link])

 

The farm field is located in a district of Kurihara city. Miyagi prefectural government required Kurihara city to practice self-control on shipping rice until they check all the rice around the issued district.

However, Kurihara city is already required to practice self-control on shipping 10 other sorts of agricultural products made in a district within the city, such as soy beans, blueberry, mushroom, trout etc..

 

Source 1 2

 

_____

Français :

208 Bq/kg dans le riz, même en Miyagi

Selon la préfecture de Miyagi, 208 Bq/kg et 186 Bq/kg de césium (limite de sécurité = 100 Bq/kg) ont été relevés dans du riz produit dans le Miyagi. Ces mesures ont été faites les 5 et 13 décembre 2012.

C’était soi-disant pour consommation personnelle, pas pour être expédié.

Les raisons présumées seraient :

1. Le champ a été laissé en jachère pendant 40 ans, les mauvaises herbes y poussaient le 11-3.
2. Parce que les gros engins agricoles ne peuvent pas entrer dans ce champ, le césium s’est accumulé sur la couche superficielle du sol.
3. Parce que le compost n’était pas assez abondant, la concentration en potassium était faible, le riz en a absorbé plus de césium. (cf. Du césium a été relevé dans 60 % des composts de Fukushima mais 86 % d’entre eux ont quand même été expédiés pour être vendus [Lien])

Le champ est situé dans un quartier de la commune de Kurihara. La préfecture a exigé que Kurihara procède à ses propres contrôles des expéditions de rie jusqu’à ce que tous les riz produits autour du quartier concerné aient été contrôlés.

Toutefois, Kurihara doit déjà faire ses propres contrôles sur les expéditions de 10 autres produits agricoles cultivés dans un quartier de la commune, soja, myrtilles, champignons, truites, etc …
Sources : 1 2

Categories: Uncategorized

About Author