Tepco mishandled coolant water injection to reactor3 to increase by 20% suddenly, “touched a valve mistakenly”

According to Tepco, coolant water injection to reactor3 spiked up by 20% suddenly. WSJ reported it was because a nuclear worker touched a valve mistakenly when they took out the heat insulating material nearby the valve.

 

↓ Tepco’s report about the mishandling.

Press Release (Nov 26,2012)

Increase in the Reactor Injection Water Amount at Unit 3 of Fukushima Daiichi Nuclear Power Station

Though water injection into Units 1-3 reactors at Fukushima Daiichi Nuclear Power Station is continuously done by the regular use reactor injection system, a TEPCO employee found that Unit 3 reactor injection water amount had increased from 5.8m3/h (as of 10:00 AM) to 7.0m3/h at 11:00 AM today during the regular data check.

The technical specification for the nuclear reactor facility*1 stipulates that an increase amount of reactor injection water from the regular use reactor injection system must be 1.0m3/h or less during any given 24 hours as an “operational requirement”*2.

Since the increase of Unit 3 reactor injection water exceeded 1.0m3/h, the shift supervisor on duty judged that the condition did not fulfill the “operational requirement” stipulated by the technical specification for the nuclear reactor facility at 11:00 AM.

As the “required measure to be taken” for this incident is to start implementing measures to reduce the increase amount of reactor injection water down to the allowed range, the reactor injection water amount at Unit 3 was set back to 6.0m3/h at 11:10 AM.

Unit 3 PCV gas control system indicates no change in xenon 135 density which is below the detection limit (3.4×10-1 [Bq/cm3]) and subcritical.

There has been no significant change in the monitoring post data and no leakage around the injection line between the regular use reactor injection system and the building entrance. The reactor injection water amounts at Units 1 and 2 remain stable.

We will investigate the cause of the incident and implement necessary measures.

End

 

Source 1 2

 

 

_______

Français :

Erreur de Tepco sur l’eau du système de refroidissement du réacteur 3 qui a soudain augmenté de 20 %, “on a bougé une vanne par erreur”

Selon Tepco, l’injection d’eau de refroidissement dans le réacteur 3 a soudain augmenté de 20 %. WSJ a rapporté que c’est parce qu’un ouvrier a touché une vanne par erreur quand ils retiraient de l’isolant de chaleur près de cette vanne.

↓ Le rapport de Tepco sur cette erreur de manip.

Communiqué de Presse (26 Nov 2012)

Augmentation de la quantité de l’eau injectée dans l’unité 3 de la station électrique nucléaire de Fukushima Daiichi

Bien que l’injection d’eau dans les unités des réacteurs 1 à 3 de la station électrique de Fukushima Daiichi soit faite de façon continue par l’utilisation régulière du système d’injection du réacteur, aujourd’hui pendant le contrôle normal des données, un ouvrier de TEPCO a remarqué que la quantité d’eau injectée dans le réacteur 3 était passée de 5,8 m³/h (à 10:00 AM) à 7,0 m³/h à 11:00 AM.

Les spécifications techniques de l’équipement du réacteur nucléaire*1 stipulent qu’en usage normal du système d’injection d’eau, l’augmentation de la quantité d’eau injectée dans le réacteur doit être, par tranche de 24 heures et en tant que “nécessité opératoire”, de 1,0 m³/h ou moins *2.

Puisque l’augmentation de l’injection de l’eau dans le réacteur de l’unité 3 dépassait les 1.0 m³/h, le superviseur de service a jugé à 11:00 AM que les conditions ne suivaient pas parfaitement les “nécessités opératoires” telles que définies dans les spécifications techniques de l’appareillage du réacteur nucléaire.

Comme les “mesures exigées à prendre” pour cet incident sont d’appliquer des mesures de réduction de la quantité d’eau injectée dans le réacteur jusqu’à atteindre le niveau autorisé, la quantité d’eau injectée dans le réacteur 3 a été ramenée à 6 m³/h à 11:10 AM.

Le système de contrôle des gaz de l’enceinte de confinement primaire (PCV) de l’unité 3 indique qu’il n’y a pas de changement de la densité en xénon 135 qui reste en-dessous de la limite détectable (3,4×10-1 [Bq/cm³]) et sous-critique.

Il n’y a eu aucun changement significatif des données enregistrées par la borne de surveillance et aucune fuite n’est à signaler autour de la ligne d’injection entre l’utilisation normale du système d’injection du réacteur et l’entrée du bâtiment. La quantité d’eau d’injection dans les réacteurs des unités 1 et 2 reste stable.

Nous allons enquêter sur la cause de cet incident et prendre les mesures nécessaires.

Fin

Sources : 1 2

Categories: Uncategorized

About Author