US navy was reported they measured 1.5 mSv/h Thyroid Dose in area south of Tokyo

<Quote>

March 20th, 2011 – Navy Vice Admiral reports 150 millirem/hr Thyroid Dose in area south of Tokyo

 

UNITED STATES OF AMERICA NUCLEAR REGULATORY COMMISSION

JAPAN’S FUKUSHIMA DAIICHI ET AUDIO FILE

SUNDAY MARCH 20, 2011
JIM WIGGINS: Have they been venting? We need to know. Unit 3.

MALE PARTICIPANT: You mentioned 150 millirem per hour.

JOHN MONNINGER: The — are you ready?

They took some samples, and the sample is in microcuries per milliliter, and they say that’s the equivalent of 150 millirem per hour.

MARTY VIRGILIO: Okay, so it’s an air sample and they converted into (inaudible) hour.

JOHN MONNINGER: Yeah.

MARTY VIRGILIO: Okay. All right.

JIM WIGGINS: And where did you say they caught these samples?

JOHN MONNINGER: It’s either –

MALE PARTICIPANT: Yokohama?

JOHN MONNINGER: — pronouncing it correctly — Yokashawa or Yokohama.

JIM WIGGINS: Well, there’s Yakota Air Force Base and there’s Yokuska Submarine Base.

JOHN MONNINGER: Yeah. I don’t know which one, but we, you know, the thought is to get in touch with the Navy and figure out where they took the sample and what this write-up means.

MALE PARTICIPANT: Did you mention some Navy Admiral?

JOHN MONNINGER: Admiral Thomas. The information is from 11:30 a.m. out here, which is approximately an hour and a half ago.

KATHY: We got information — I just wrote down here “Navy guy.”

MARTY VIRGILIO: Admiral Thomas was the Navy guy.

KATHY: Okay.

MARTY VIRGILIO: Go ahead.

KATHY: And they took a sample. The sample point they gave us, the latitude and longitude, is an area south of Tokyo.

JOHN MONNINGER: So thyroid dose, okay.

KATHY: Yeah. And they asked us if we can back-calculate a dose in Tokyo. We wanted to try to do that. RASCAL won’t do it. It will be have to be hand-calculated. But then we got a (inaudible) from Bill Cook. Is he with you, John?

JOHN MONNINGER: Yes, Bill Cook’s with us.

KATHY: Okay, so we’ll just talk to him if they’re concerned about (inaudible) number 2.

MARTY VIRGILIO: Yeah, I didn’t hear the last — I, they’re concerned about evacuating the embassy, or US citizens?

KATHY: Yeah. What, what we want to do is get, get in touch with the people that actually pulled their samples so we can get more information on how they pulled the sample.

JOHN MONNINGER: Right. And we concur 100 percent in that, the notion that we talk to the Navy, come to a complete understanding, and maybe there’s recommendI ations out of that; ma there data

MALE PARTICIPANT: But the source term we (inaudible) from that was 1.6 10-6 microcuries per milliliter.

MARTY VIRGILIO: Which is clearly a level of interest. It’s higher than the numbers I’ve heard from the more –

JOHN MONNINGER: So what were you told about the equivalent thyroid?

KATHY: 1.5 millirem per hour.

JOHN MONNINGER: So that’s a factor of 100 different than what’s being reported here.

MALE PARTICIPANT: Yeah.

JOHN MONNINGER: They’re saying 150 millirem per hour.

(Simultaneous conversation.)

JOHN MONNINGER: And that’s what’s, being briefed to the ambassador right now.

KATHY: Whether they have any other sample.

MALE PARTICIPANT: We need to be clear on where that sample is collected.

KATHY: We, we have a latitude and longitude.

MARTY VIRGILIO: Can, can you read that to me?

KATHY: 36.11.46 N.

MARTY VIRGILIO: 36.11.46 N.

KATHY: 120.16.87 E. We’re told that it’s south of Tokyo.

<End>

Source

 

 

_____

Français :

L’US Navy a rapporté avoir relevé 1,5 mSv/h de Dose-thyroïde au sud de Tokyo

< Quote >
20 mars 2011 – Un Vice-Amiral de la Navy rapporte une dose thyroïde de 150 millirem/h au sud de Tokyo

UNITED STATES OF AMERICA NUCLEAR REGULATORY COMMISSION
JAPAN’S FUKUSHIMA DAIICHI ET AUDIO FILE
Dimanche 20 mars 2011

JIM WIGGINS : Ont-ils ventilé ? Nous avons besoin de savoir. Unité 3.
PARTICIPANT MALE : Vous avez parlé de 150 millirems par heure.
JOHN MONNINGER : Le – êtes-vous prêts ?
Ils ont pris des échantillons, et l’échantillon est en microcuries par millilitre et ils disent que c’est équivalent à 150 millirems par heure.
MARTY VIRGILIO : Ok, alors c’est un échantillon d’air et ils ont converti en (inaudible) heure.
JOHN MONNINGER : Ouais.
MARTY VIRGILIO : Ok. D’accord.
JIM WIGGINS : Et où avez-vous dit qu’ils ont pris ces échantillons ?
JOHN MONNINGER : C’est soit –
PARTICIPANT MALE : Yokohama ?
JOHN MONNINGER : – prononcez ça correctement – Yokishawa ou Yokohama ?
JIM WIGGINS : Ben, il y a la Air Force Base de Yakota et la base sous-marine de Yokosuka.
JOHN MONNINGER : Ouais. Je ne sais pas laquelle mais on, vous savez, l’idée est d’entrer en contact avec la Navy et de savoir où ils ont pris ces échantillons et ce que signifie cet écrit.
PARTICIPANT MALE : Avez-vous mentionné un quelconque amiral de la Navy ?
JOHN MONNINGER : L’amiral Thomas. L’information est de 11h30 ici, soit il y a environ une heure et demie.
KATHY : On a l’information – je viens d’écrire ici “type de la Navy”.
MARTY VIRGILIO : L’amiral Thomas est le gars de la Navy.
KATHY : Ok.
MARTY VIRGILIO : Continuez.
KATHY : Et ils ont pris un échantillon. Le point d’échantillonnage, ils nous ont donné la latitude et la longitude, c’est une région au sud de Tokyo.
JOHN MONNINGER : Donc dose pour la thyroïde, ok.
KATHY : Oui. Et ils nous ont demandé si nous pouvons rétro-calculer la dose à Tokyo. On voulait essayer de le faire. RASCAL ne le fera pas. Ça doit être calculé à la main mais nous avons eu une (inaudible) de Bill Cook. Il est avec vous, John ?
JOHN MONNINGER : Oui, Bill Cook est avec nous.
KATHY : Ok, donc on va simplement lui parler s’ils sont préoccupés par (inaudible) numéro 2.
MARTY VIRGILIO : Oui, je n’a pas entendu le dernier – je, sont-ils préoccupés par l’évacuation de l’ambassade, ou des citoyens américains ?
KATHY : Oui. Ce, ce que nous voulons faire est obtenir, entrer en contact avec les gens qui ont effectivement pris les échantillons pour qu’on puisse obtenir plus d’informations sur la façon dont ils ont pris les échantillons.
JOHN MONNINGER : Juste. Et nous sommes d’accord à 100 pour cent sur l’idée dont on parlait à la Navy, se faire une idée complète, et peut-être y a-t-il des recommandations là-dessus; Peut-être des données
PARTICIPANT MALE : Mais le terme source on (inaudible) en était à 1,6 10-6 microcuries par millilitre.
MARTY VIRGILIO : C’est clairement un niveau [digne] d’intérêt. C’est plus élevé que les chiffres que j’ai entendus du plus –
JOHN MONNINGER : Alors qu’est-ce qu’on vous a dit sur l’équivalent thyroïde ?
KATHY : 1,5 millirems par heure.
JOHN MONNINGER : Donc, c’est différent d’un facteur de 100 de ce qui est rapporté ici.
PARTICIPANT MALE : Ouais.
JOHN MONNINGER : Ils disent 150 millirems par heure.
(Conversations simultanées.)
JOHN MONNINGER : Et c’est ce qui, va être rapporté à l’ambassadeur tout de suite.
KATHY : S’ils ont tout autre échantillon.
PARTICIPANT MALE : Il faut être clair sur l’endroit où l’échantillon a été pris.
KATHY : Nous, nous avons une latitude et longitude.
MARTY VIRGILIO : Pouvez, pouvez-vous me lire ça ?
KATHY : 36.11.46 N.
MARTY VIRGILIO : 36.11.46 N.
KATHY : 120.16.87 E. On nous dit que c’est au sud de Tokyo.

< Fin >

Source : http://enformable.com/2012/02/march-20th-2011-navy-vice-admiral-reports-150-milliremhr-thyroid-dose-in-area-south-of-tokyo/

Categories: Confirmed effects

About Author