Highest level of Tritium measured from a bypass well

Following up this article..

 

Following up this article.. Tritium density exceeded the safety limit at one of the bypass wells one day after they discharged 1,600 t to the sea [URL]

 

On 6/12/2014, Tepco announced that they are going to keep using the bypass well that they detected the exceeding density Tritium.

In that well, Tritium density increased from 1,100,000 Bq/m3 to 1,700,000 Bq/m3 since the end of May. From Tepco’s own simulation, it is assumed to jump up to 2,300,000 Bq/m3 where the desired safety limit is 1,500,000 Bq/m3.

 

Tepco states the volume of water from this well is only 7% of total. Even if they continue pumping up water from this well, the average Tritium density would be 231,800 Bq/m3 because they mix it up with less contaminated water.

 

At 19:20 of 6/12/2014, Tepco restarted pumping up contaminated water from this well to discharge to the sea.

(Tepco decided to continue using the bypass well that exceeding level of Tritium was measured from [URL 2])

 

From Tepco’s report, tritium density from the bypass well mentioned above became the highest since they started measuring.

It was 2,000,000 Bq/m3 from the sample taken on 6/16/2014. It’s exceeding the desired safety limit by 500,000 Bq/m3.

However Tepco states the total Tritium density to discharge to the Pacific would be only 300,000 ~ 400,000 Bq/m3, which is under the desired safety limit because they mix it with lower level of contaminated water.

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2014/images/pump_well_14061802-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140618_02-j.pdf

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140618_07-j.pdf

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

Record de radioactivité en tritium dans un puits de la dérivation

 

Article lié : La radioactivité explose la limite de sécurité dans un des puits de la dérivation le jour suivant de leur déversement de 1 600 T en mer

Le 12 juin 2014, Tepco annonce qu’ils vont continuer d’utiliser le puits de dérivation dans lequel ils avaient relevé une radioactivité en tritium supérieure à leur limite de sécurité.
Dans ce forage, la radioactivité en tritium est passée de 1,1 à 1,7 millions de Bq/m³ depuis la fin du mois de mai. Selon les propres simulations de Tepco, on suppose que ça va monter à 2,3 millions de Bq/m³ alors que la limite de sécurité désirée est de 1,5 millions de Bq/m³.
Tepco affirme que le volume d’eau de ce puits ne représente que 7 % du total. Même en continuant de pomper l’eau de ce puits et parce qu’ils la mélangent avec des eaux moins radioactives, la moyenne de la radioactivité en tritium sera de 231 800 Bq/m³.
Le 12 juin 2014 à 19:20, Tepco a relancé le pompage de l’eau radioactive de ce puits pour la balancer en mer.
(in: Tepco décide de continuer d’utiliser le puits de dérivation qui dépasse la limite en tritium)

Selon un rapport de Tepco, la radioactivité en tritium du puits de dérivation mentionné ci-dessus a atteint un record depuis qu’ils ont commencé à mesurer.
Dans l’échantillon du 16 juin 2014, ça titrait à 2 000 000 (2 millions de) Bq/m³. C’est au-delà de la limite de sécurité désirée de 500 000 Bq/m³.
Néanmoins Tepco affirme que la radioactivité totale en tritium déversée dans le Pacifique ne devrait être que de 300 à 400 000 Bq/m³, ce qui est en dessous de leur limite, parce qu’ils vont la délayer dans les eaux des forages voisins moins contaminés.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2014/images/pump_well_14061802-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140618_02-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140618_07-j.pdf

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.