[Asahi] Cesium levels in mushroom have also risen in various areas compared with last year

<Quote> [Asahi]

・・・

As of Nov. 16, officials said 93 municipalities in 10 prefectures, including Fukushima, had a shipment restriction in place.

For five prefectures–Aomori, Saitama, Yamanashi, Nagano and Shizuoka–wild mushrooms constitute the only produce for which a shipment ban is in effect.

Cesium levels have also risen in various areas compared with last year.

According to tests requested by the central government, the highest levels recorded this year were 120 becquerels in Aomori Prefecture, up from only 60 becquerels last year; 2,100 becquerels in Nagano Prefecture (1,320 becquerels last year); and 3,000 becquerels in Tochigi Prefecture (134 becquerels last year).

Yasuyuki Muramatsu, a chemistry professor at Gakushuin University who specializes in radiation effects on ecology, said, “While the detailed mechanism is still unclear, mushrooms can more easily absorb cesium in comparison to plants because they are fungi.”

As for why cesium levels are higher this autumn, Muramatsu said, “There is the possibility that radioactive materials that were attached to the trunks and leaves of trees last year were washed away by the rain and entered the soil into which mushrooms extend their fungal filament.”

Muramatsu cautioned that some types of wild mushroom may have high cesium levels next year as well, which will require continued testing.

<End>

 

 

_____

Français :

[Asahi] Le niveau de césium dans les champignons est aussi monté dans plusieurs régions depuis l’an dernier

<Citation> [Asahi]

・・・

Au 16 nov, des responsables disent que 93 municipalités de 10 préfectures, dont Fukushima, sont sous limitations d’expédition.

Pour cinq préfectures — Aomori, Saitama, Yamanashi, Nagano et Shizuoka — les champignons sauvages sont le seul produit pour lequel une interdiction d’envoi est en vigueur.

Les niveaux de césium ont aussi augmenté en divers endroits par rapport à l’an dernier.

Selon les tests exigés par le gouvernement central, les plus hautes valeurs relevées cette année ont été de 120 Becquerels dans la préfecture d’Aomori, sur les seulement 60 Becquerels de l’an dernier; 2 100 Becquerels dans la préfecture de Nagano (1 320 Becquerels l’an dernier); et 3 000 Becquerels dans la préfecture de Tochigi Prefecture (134 Becquerels l’an dernier).

M. Yasuyuki Muramatsu, un professeur de chimie de l’Université de Gakushuin qui est spécialisé sur les effets écologiques de la radioactivité, déclare que “alors que le mécanisme exact n’est pas encore connu, les champignons peuvent plus facilement absorber le césium en comparaison des plantes parce que ce sont des fongidés.”

Sur le pourquoi de l’augmentation des niveaux de césium cette automne, M. Muramatsu dit “qu’il est possible que les matières radioactives fixées sur les troncs et les feuilles des arbres l’an dernier aient été lessivés par les pluies et ont pénétré le sol dans lequel les champignons développent leurs filaments mycéliens.”

M. Muramatsu confirme que certains types de champignons sauvages pourront contenir de grandes quantités de césium l’an prochain aussi, ce qui va demander des contrôles continus.

<Fin>

Categories: Food contamination