[Column] Emperor’s New Clothes

When they have less to do with the society, they might be able to see the things clearer.

I often talk about Fukushima effect with the wives and mothers who evacuated to remote cities, who left their husbands in Tokyo area. Probably this is for the same reason.

Recently, Fukushima Diary posts more and more articles about children’s frank observation about the situation.

From the latest post..

“In today’s NHK special about Fukushima, there was a scene like this.. an elementary school girl said, “From my research, the safety exposure limit is supposed to be 1mSv/y but if you live there, it reaches 60mSv/y. I didn’t think about it so much, but now that I know how to calculate the integral dose, I got to think it’s just over..” Her parent was just staying calm. [URL 1]”

Another example..Elementary school student in Tokyo area, “We should think all the food is contaminated. We are just left to die.” [URL 2]

It is insightful that her parent can’t say anything about that.
Adults are making so much effort to blind themselves.

Exactly on this day of 17 years ago, I passed the entrance test of my junior high school. I remember I thought about things exactly the same way as now. I felt the things exactly the same way as now. Some of the children already have the same mental structure when they are over 12 years old.

Additionally now the kids have the internet. They could collect the true information about Fukushima impact.
However unfortunately, they are not given any right. They are not even given the right to vote.

I think there is nothing more cruel than this.

Knowing everything, they have to choose the way to be exposed. Personally, I can not take it to imagine how they are feeling.

The most needed revolution would be the one of those children. That’s very unlikely to happen, but they are the most sensitive to radiation. They are the victims.

If you are the parents of the children at those ages, let’s encourage them to share the information on the internet. The voice of children can be heard by the children better.

 

 

_____

Français :

[Édito] Les nouveaux habits de l’Empereur

Quand ils ont moins à faire avec la société, ils pourraient regarder les choses avec un peu de recul.

Je parle souvent des effets de Fukushima avec les femmes et les mères qui ont évacué vers des villes éloignées, qui ont laissé leur mari dans la région de Tokyo. C’est sans doute pour la même raison.

Depuis peu, le Fukushima Diary poste de plus en plus d’articles sur les observations franches des enfants sur la situation.

Dans le dernier :

“Dans l’émission spéciale de NHK d’aujourd’hui sur Fukushima, Il y a eu un passage comme ça .. une fillette de cours élémentaire disant  “De mes recherches, la limite de sécurité d’exposition est supposée être de 1 mSv/an mais si vous vivez ici, ça atteint les 60 mSv/an. Je ne pensais pas que c’était autant mais maintenant que je sais comment calculer une dose intégrale, j’en viens à penser que c’est trop au-dessus..” Ses parents sont simplement restés placides.” [Lien1]

Un autre exemple : Des élèves en école élémentaire de la région de Tokyo : “On devrait considérer que toute nourriture est contaminée. On nous fait simplement crever.” [Lien2]

C’est très parlant de voir les parents incapables d’y répondre.
Les adultes font tellement d’efforts pour s’aveugler eux-mêmes.

Il y a 17 ans exactement aujourd’hui, je passais mon examen d’entrée en junior high school. Je me souviens que je pensais exactement comme maintenant. Je sentais les choses exactement de la même manière. Certains enfants ont déjà leur structure mentale dès qu’ils ont plus de 12 ans.

De plus, les enfants ont internet à présent. Ils peuvent récolter l’information réelle sur les impacts de Fukushima.
Malheureusement, ils n’ont aucun droit. Ils n’ont même pas le droit de voter.

Je pense qu’il n’y a rien de plus cruel à ça.

Sachant tout, ils doivent choisir comment ils sont irradiés. Personnellement, je ne peux pas imaginer comment ils le vivent.

La révolution la plus attendue serait celle de ces enfants. Elle n’a aucune chance de se produire mais ils sont les plus sensibles à la radioactivité. Ils sont les victimes.

Si vous êtes parents d’enfants de cet âge, encouragez-les à partager leurs informations sur internet. La voix des enfants est mieux entendue par les enfants.

Categories: Uncategorized

About Author