[Guardian] Japanese hawk’s election victory prompts fears of regional tension

<Quote> [Guardian]
A furious reaction is expected from Beijing if the LDP goes ahead with campaign pledges to develop fisheries and build on the Senkakus, a group of islands administered by Japan but also claimed by China, which calls them the Diaoyu.
・・・
Abe also supports revisions to the constitution to give Japan’s military a more prominent role, and is expected to reverse Noda’s decision to abandon nuclear power – a response to last year’s triple meltdown at Fukushima Daiichi nuclear power plant – by 2040.
・・・
The election also saw the emergence of a third force in the form of the Japan Restoration party, a far-right group led by the outspoken former governor of Tokyo, Shintaro Ishihara, that was predicted to win between 40 and 61 seats.
・・・
That level of influence now looks unlikely, but LDP officials suggested the new administration could turn to Ishihara for support if it decides to revise the constitution – another measure expected to antagonise China and South Korea.
<End>

Related article..[Column] Why Fukushima Diary reports Japanese political situation that has drifted to the right [Link]

 

_____

Français :

[Guardian] L’élection du faucon japonais suscite des peurs de tensions régionales

<Citation> [Guardian]
Une réaction violente est attendue de Beijing si le LDP s’avance avec des campagnes militant pour le développement des pêches et de constructions sur les Senkaku, un groupe d’îles administrées par le Japon mais aussi revendiquées par la Chine qui les nomme les Diaoyu.
・・・
M. Abe soutient également la révision de la constitution pour donner à l’armée japonaise un rôle plus proéminent et on s’attend aussi à ce qu’il annule la décision de Noda d’abandonner l’énergie nucléaire – une réponse aux trois fusions de réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi – pour 2040.
・・・
L’élection a aussi permis l’émergence d’une troisième force sous la forme du parti Japan Restoration, un parti d’extrême droite dirigé par le provocateur précédent gouverneur de Tokyo, M. Shintaro Ishihara, à qui il était prédit d’obtenir entre 40 et 61 sièges.
・・・
Un tel niveau d’influence est maintenant improbable mais les représentants du LDP laissent supposer que la nouvelle administration pourrait se tourner vers Ishihara s’ils décident de réviser la constitution – une autre mesure qui devrait froisser la Chine et la Corée du Sud.
<Fin>

Article lié : [Édito] Pourquoi le Fukushima Diary rapporte que la situation politique du Japon a viré à droite [Lien]

Categories: Uncategorized

About Author