Japanese footballer Honda possibly had thyroid surgery

Honda Keisuke (27), a Japanese footballer to play for Serie A club Milan has an operation scar on his neck. He also plays for the Japan National football team as an attacking midfielder.

 

He is in the training camp for the World Cup of Brazil. The scar is seen about 10cm below the laryngeal prominence.

None of the details are announced. Honda only comments “It is nothing”.

He visited Fukushima and Miyagi prefecture in June 2011 to cheer the children in disaster area.

 

↓ The scar on the neck of Honda

 

↓ A scar example of thyroid surgery

 

 

http://hayabusa3.2ch.net/test/read.cgi/mnewsplus/1401729689/

http://hayabusa3.2ch.net/test/read.cgi/mnewsplus/1401717445/l50

http://radiation7.blog.fc2.com/blog-entry-3720.html (Thank you)

http://derorinkuma.com/kaigai/4483

http://staybeautic420.blog90.fc2.com/page-30.html

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

Le footballeur japonais Honda a sans doute été opéré de la thyroïde

 

Honda Keisuke (27 ans), un footballeur japonais qui joue en Série à l’AC club de Milan a une cicatrice d’opération sur son cou. Il joue aussi dans l’équipe nationale de football du Japon en tant qu’attaquant de milieu de terrain.

Il est au camp d’entraînement de la coupe du monde du Brésil. La cicatrice est à environ 10 cm en dessous de la pomme d’adam.
Aucun détail n’en a été donné. Honda déclare seulement “C’est rien”.
Il était allé dans les préfectures de Fukushima et Miyagi en juin 2011 pour réconforter les enfants des régions dévastées par la catastrophe.

↓ La cicatrice sur le cou de Honda

↓ Un exemple de cicatrice sur ‘opération de la thyroïde

http://hayabusa3.2ch.net/test/read.cgi/mnewsplus/1401729689/
http://hayabusa3.2ch.net/test/read.cgi/mnewsplus/1401717445/l50
http://radiation7.blog.fc2.com/blog-entry-3720.html (Merci)
http://derorinkuma.com/kaigai/4483
http://staybeautic420.blog90.fc2.com/page-30.html

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.