Multiple nuclide removing system ALPS stopped again 22 hours after test operation restarted

Receiving the order of Japanese Prime Minister Abe, Tepco stated they are going to complete treating all the contaminated water by the end of the term of 2014. They commented it is possible with the multiple nuclide removing system ALPS.

 

As Fukushima Diary has been reporting, the multiple nuclide system stopped only 2 months after the test operation started this Spring. They found several parts severely deteriorated.

(cf, 4 more parts found severely deteriorated in multiple nuclide removing system ALPS only 2 months after test operation [URL])

At 0:04 of 9/27/2013, Tepco restarted the system (C line), but it stopped again at 22:37 of the same day. It was only 22 hours after the restart of test operation.

According to Tepco, the process to remove α nuclide had the problem to discharge the slurry. The cause is not verified yet.

 

Tepco places the system “ALPS” as the last hope with the frozen ground wall for the contaminated water problem, but they haven’t established the technology.

 

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1230982_5117.html

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1230986_5117.html

 

 

You can ignore the truth but the truth won’t ignore you.

_____

Français :

Le système de filtration multi-nucléide ALPS encore à l’arrêt après 22 heures de remise en marche de test

 

Tepco a affirmé qu’ils allaient achever le traitement de toutes les eaux extrêmement radioactives d’ici la fin de 2014 sur ordre du premier ministre du Japon, M. Abe. Ils ont déclaré que c’est possible avec le système ALPS de filtration multi-nucléides.

Comme l’a publié le Fukushima Diary, le système de filtration multi-nucléides a été arrêté 2 mois seulement après le début de ses tests de fonctionnement, au printemps dernier. Ils avaient découvert plusieurs éléments gravement détériores (cf. 4 autres endroits du système de filtration multi-nucléide ALPS découverts détériorés seulement 2 mois après les tests opératoires)

Le 27 septembre 2013 à 00:04, Tepco a redémarré le système (ligne C) mais il a été à nouveau arrêté à 22:37 ce même jour, soit 22 heures seulement après la reprise des opérations de test.

Selon Tepco, le processus de filtration des α-nucléides a rencontré un problème pour se purger de ses boues. La raison n’en est pas encore établie.
Tepco place le système “ALPS”, ainsi que le mur congelé souterrain comme derniers espoirs de régler le problème des eaux extrêmement radioactives mais leurs techniques ne sont même pas établies.

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1230982_5117.html
http://www.tepco.co.jp/cc/press/2013/1230986_5117.html

Vous pouvez ignorer la vérité mais la vérité ne vous ignorera pas.

About Author