[Column] Nothing in reality

I asked him why he doesn’t analyze food for tritium along with cesium-134/137.
Tritium is radioactive water. It’s really hard to remove and causes lymph related cancers etc..

He said he won’t do it because even if he measures tritium from food or tap water, he can’t do anything.

He measured a lot of food buying from supermarket, or collecting from school lunch and had influence over people. He was one of the amateur physicists whom you saw often from 2011 to mid 2012.

At that moment, I noticed he sounded scientific but he actually started from the really primitive emotion, -want to be reassured whatever the truth is.

Now Tepco is planning to discharge the retained water to the sea.
They state they will discharge only if they obtain the understanding of the local fishers but because the fishers are not always fully updated about the situation, they can be easily deceived.
The biggest lie is about this tritium.
Tepco tries to justify themselves to operate ALPS (Advanced Liquid Processing System), which is to remove 62 sorts of radioactive nuclides from the retained water. However, it can’t remove tritium.

Even on the assumption that the retained water does never increase for the rest of time, and they can discharge it at the highest level every single day, it would take 56 years to discharge all tritium. Actually 400 tones of underground water flows into the plant, so even this estimate is extremely unrealistic in the bad way. [URL 1]

Tepco submit the propaganda material to fishery’s association, which is to downplay the risk of tritium before publishing the material to public. Probably they will manage to get the “understanding” of the fishery association. [URL 2]

Though it’s pretty likely a significant amount of tritium is being released to the environment, even more volume of tritium will be discharged to the sea. It will evaporate into the atmosphere and come back to the land as rain. This will be the cycle to repeat for over 100 years.

2 years have passed. If you have been reading Fukushima Diary since 2011, you may know I have been persistently reporting about tritium contamination. From its difficulty to remove, it was obvious that tritium was going be the most important source of contamination.

but again, my squeaky voice was overwhelmed by the primitive emotion -not even intuition- and couldn’t change anything in reality.

I don’t feel embarrassed even if everyone thinks I’m a little “ridiculous”. I only say what logically makes sense in me. However, it tortures me to see the evil have everything on its way.

 

 

_____

Français :

[Édito] Rien en vérité

 

Je lui ai demandé pourquoi il n’analyse pas le tritium avec les césium 134/137 dans la nourriture.
Le tritium est de l’au radioactive. Il est vraiment très difficile de la retirer et elle provoque des cancers liés à la lymphe, etc..

Il a répondu qu’il ne le fait pas parce que même s’il relève le tritium dans la nourriture il ne peut rien y faire.

Il a analysé beaucoup d’aliments achetés en supermarché, ou à partir des repas scolaires et il a eu de l’influence sur les gens. Il était l’un des physiciens amateurs que vous avez souvent vus entre 2011 et mi-2012.

A ce moment, il avait l’air scientifique mais il partait en fait d’émotions primaires, -voulant être rassuré quelle que soit la vérité.

A présent Tepco prévoit de déverser l’eau stockée en mer.
Ils affirment qu’ils vont la déverser seulement s’ils obtiennent la compréhension des pêcheurs locaux mais parce que les pêcheurs ne sont pas toujours complètement au courant de la situation, ils peuvent facilement être trompés.
Le plus gros mensonge est sur ce tritium.
Tepco essaye de se justifier par la mise en marche de ALPS (Advanced Liquid Processing System) qui peut retirer 62 types de nucléides radioactifs des eaux contaminées, mais il ne peut pas retirer le tritium.

Même dans l’hypothèse où la quantité d’eaux contaminées stockées n’augmente plus jamais à présent et qu’ils peuvent la déverser en continu au plus haut niveau autorisé, il faudrait 56 ans pour déverser tout le tritium. En fait, 400 tonnes d’eaux souterraines inondent la centrale, donc même si cette estimation est extrêmement irréaliste sur le pire. [Lien1]

Tepco a remis son matériel de propagande à l’association des pêcheurs, propagande minimisant les risques du tritium, avant de le publier. Ils veulent sans doute gérer la “compréhension” de l’association des pêcheurs. [Lien2]

Bien que la quantité de tritium qui va être déversée dans l’environnement soit particulièrement significative, on va en avoir encore plus déversé dans la mer. Il va s’évaporer dans l’atmosphère et revenir sur terre ensuite sous forme de pluie. Ce sera le cycle qui va se répéter sur plus de 100 ans.

2 ans sont passés. Si vous lisez le Fukushima Diary depuis 2011, vous devez savoir que j’ai continuellement rapporté sur la contamination par le tritium. De sa difficulté à le retirer, il était évident que le tritium allait devenir la plus importante source de contamination.

mais, encore une fois, ma voix aiguë a été recouverte par les émotions primaires – même pas les intuitions – et en vérité elle n’a pas pu changer quoi que ce soit.

Je ne me sens pas gêné même si tout le monde pense que je suis un peu “ridicule”. Je dis seulement ce qui a un sens logique pour moi. Toutefois, ça me torture de voir que le mal dispose de tout sur sa route.

About Author