[Mainichi] 72% of new lawmakers want to amend war-renouncing Article 9 of Constitution

On 12/19/2012, Fukushima Diary wrote this column, “[Column] 3 misunderstandings of foreign media about this election” [Link]

<Quote> [Mainichi]

About 72 percent of 473 newly elected House of Representative lawmakers support the idea of revising war-renouncing Article 9 of the Constitution and 78 percent of the legislators say the government should change its constitutional interpretation that currently forbids Japan from exercising the right of collective self-defense, according to a survey conducted by the Mainichi Shimbun.

In its election manifesto, the LDP pledged to take steps to allow Japan to exercise the right to collective self-defense. When LDP President Shinzo Abe was prime minister in 2007, he set forth four different scenarios in which Japan could exercise its right to collective self-defense, including a case in which Japan is escorting U.S. warships on the high seas. The new government led by Abe is likely to discuss the issue thoroughly.

 

The survey also shows that 429, or 91 percent of the 473 newly elected lawmakers, are in favor of revising the Constitution, while only 32 legislators, or 7 percent, oppose any move to revise the Constitution. All of the legislators from the Japanese Communist Party (JCP) and the Social Democratic Party (SDP) said “no” to all three questions.

・・・(More on the article.)

<End>

 

_____

Français :

[Mainichi] 72% des nouveaux députés veulent amender l’article 9 de la Constitution renonçant à la guerre

Le 19 décembre 2012, le Fukushima Diary proposait cet éditorial : [Édito] 3 incompréhensions des médias étrangers sur cette élection [Lien]

<Citation> [Mainichi]

Environ 72 pourcent des 473 nouveaux législateurs élus à la Chambre des Représentants soutiennent l’idée de revoir l’article 9 de la constitution renonçant à la guerre et 78 pour cent des législateurs disent que le gouvernement devrait changer son interprétation de la constitution qui interdit actuellement au Japon le droit à une auto-défense collective, selon un sondage du Mainichi Shimbun.

Dans sa profession de foi aux élections, le LDP plaidait pour que des avancées soient faites pour permettre au Japon d’exercer le droit à une défense collective. Lorsque le président du LDP, M. Shinzo Abe, était devenu premier ministre en 2007, il a mis en avant quatre différents scénarios par lesquels le Japon pourrait exercer son droit à une auto-défense collective, y compris dans le cas où le Japon escorte des navires de guerre américains en haute mer. Le nouveau gouvernement conduit par M. Abe va certainement examiner méticuleusement la question.

 

Le sondage a aussi montré que 429, soit 91 pour cent des 473 législateurs nouvellement élus, sont en faveur d’une révision de la constitution, alors que 32 législateurs seulement, soit 7 pour cent, sont opposés à toute démarche de modification de la constitution. Tous les représentants du parti communiste japonais  (JCP) et du parti social-démocrate  (SDP) ont répondu “non” aux trois questions.

・・・(plus dans l’article.)

<Fin>

Categories: Uncategorized

About Author