6.2 % of Fukushima workers have not been explained where they were to work or wage even verbally

According to Tepco’s research, about half of the sub-contract workers have fraud contract.
Also it turned out that 198 of workers (6.2%) have not been explained where they are going to work or wage even verbally. Tepco’s spokesman commented they can’t judge if it’s against the law.
From 9/20 ~ 10/18/2012, Tepco sent out questionnaires to 3,974 workers of 27 sub contract companies. 3,186 of them answered.

The results are like below,

1. Is the company to give you orders the same as the company to pay you salary ? (to 2,423 workers except for managers)
Yes : 48.4 %
No : 47.9 %
* “No” means they are working for the fraud contracts

2. Have you ever been told to follow other company’s order ?
Yes : 158

3. When you submit documents to Tepco or prime contractor, have you been ordered to write other company’s name ?
Yes : 125

4. Do you have the working contract written on paper about wage or working place?
No : 36%

5. (For workers who answered “No” to the question above) Have you been explained your working condition verbally ?
No : 6.2%

6. Hourly wage
< 645 JPY : 1.1%
645 ~ 658 JPY : 1%
658 ~ 837 JPY : 2.8 %
>837 JPY : 71.8 %

Related article..[Column] What is going to happen for the next stage of Fukushima accident ?

Source

 

Thank you for helping me blog !

_____

Français :

6,2 % des ouvriers de Fukushima n’ont jamais été informés de l’endroit où ils allaient travailler, ni de leur paye, même verbalement.

Selon les recherches de Tepco, à peu près la moitié des ouvriers sous-traitants sont sous contrats frauduleux.
Il apparaît aussi que 198 ouvriers (6,2 %) n’ont jamais été informés sur l’endroit où ils allaient travailler, ni à quel prix et ce même verbalement. Le porte-parole de Tepco a commenté en disant qu’ils ne sont pas en mesure de juger si c’est illégal ou non.
Du 20 sept. au18 oct 2012, Tepco avait envoyé des out questionnaires aux 3 974 ouvriers des 27 sociétés sous-traitantes. 3 186 ont répondu.

Les résultats sont les suivants :

1. Est-ce que la société qui vous dirige est la même que celle qui vous paye ? (à 2 423 travailleurs, pas aux dirigeants)
Oui : 48,4 %
Non : 47,9 %
* “Non” signifie qu’ils travaillent sous contrats frauduleux

2. Vous a-t-on demandé parfois de suivre les ordres d’autres sociétés ?
Oui : 158

3. Lorsque vous soumettez des documents à Tepco ou à votre premier employeur, vous a-t-il été ordonné de spécifier le nom d’une autre société  ?
  Oui : 125

4. Do you have the working contract written on paper about wage or working place?
Non : 36%

5. (For workers who answered “No” to the question above) Have you been explained your working condition verbally ?
Non : 6.2%

6. Salaire horaire
< 645 Yens : 1,1 %
645 à 658 Yens : 1 %
658 à 837 Yens : 2,8 %
>837 Yens : 71,8 %

Article lié : [Edito] Quelle sera la prochaine étape de l’accident de Fukushima ?

Source

Categories: Cover-ups, Plant hazard

About Author