[Direct leakage of coolant water ?] 80,000,000 Bq/m3 of Tritium from reactor1 building

On 9/8/2013, Fukushima Diary mentioned the possibility of the direct leakage of coolant water from reactor 1 ~3, which is suggested by various data.

(cf, [Column] 2 things Tepco never want us to ask – Direct leakage of coolant water and welling up contamination offshore [URL])

 

According to Tepco, significantly high level of radioactive water Tritium was measured from the groundwater beside reactor1 building.

The reading was 80,000,000 Bq/m3. The sample was taken from the observation well next to reactor1 turbine building, which retains the mixture of coolant water and groundwater.

From this sample, they didn’t detect Cs-134/137 for some reason but they are detected from all the observations holes located on the opposite side of the reactor1 turbine building (mountain side).

At this moment, Tepco doesn’t announce it’s from the possible direct leakage of coolant water in reactor1.

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2013/images/around_rb_13090901-j.pdf

 

 

You can ignore the truth but the truth won’t ignore you.

_____

Français :

[Fuite directe des eaux de refroidissement ?] 80 millions de Bq/m³ de tritium du bâtiment du réacteur 1

 

Le 8 septembre 2013, le Fukushima Diary mentionnait la possibilité d’une fuite directe du système de refroidissement dans les réacteurs 1 à 3, chose suggérée par différentes données . (cf. [Édito] 2 choses que Tepco voudrait qu’on ne lui demande jamais : Fuites directes des eaux de refroidissement et remontées de contamination au large)

 

Selon Tepco, Une radioactivité significativement élevée en tritium a été relevée dans les eaux souterraines d’à côté du bâtiment du réacteur 1.
Le relevé est de 80 000 000 Bq/m³ (80 millions). L’échantillon provient du trou d’observation situé à côté du bâtiment de la turbine du réacteur 1 qui contient un mélange d’eaux de refroidissement et souterraines.
Ils n’ont pas recherché les césium 134/137 dans cet échantillon mais on en a dans tous les trous d’observation situés de l’autre côté du bâtiment de la turbine du réacteur 1 (côté montagne).

Pour l’instant, Tepco n’évoque pas la possibilité d’une fuite directe des eaux de refroidissement du réacteur 1.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2013/images/around_rb_13090901-j.pdf

Vous pouvez ignorer la vérité mais la vérité ne vous ignorera pas.

About Author