[Column] Hope is in the persistent effort to invent the new technology

Though I can’t have much time to do something good for myself, Fukushima Diary is performing well apparently.

 

In both times of when something is way worse than expected and when way better than expected, we can’t easily see it as it is.

In the case of Fukushima Diary, it the latter.

 

They thought Fukushima Diary would be forgotten by the world by the summer of 2012.

In reality, the number and the ratio of new readers have been increasing since the beginning of 2013.

 

Over 2 years have passed. I seem to have managed to play the role as a “bridge” to keep people’s attention until the outcome of Fukushima accident comes out.

 

I’ve been saying Fukushima accident is the marine version of Chernobyl. and it hasn’t been settled. It was obvious from the beginning that Japan would have to take the responsibility of contamination in the entire Pacific.

 

What we need is the new technology.

The problem is not we don’t have a hope, it’s we have the false hope.

There is a hope. We haven’t seen it. It’s unborn, it’s in our persistent effort of developing and inventing the new technology, researching the fact, and courage to survive.

 

 

You can ignore the truth but the truth won’t ignore you.

_____

Français :

[Édito] L’espoir est dans la constance des efforts pour inventer une nouvelle technique

 

Bien que je ne peux pas avoir beaucoup de temps pour m’occuper de moi, le Fukushima Diary va apparemment bien.

On ne peut pas voir facilement les choses lorsque elles empirent au-delà de ce qu’on pensait ou lorsqu’elles s’améliorent mieux que ce qu’on pensait.
Pour le Fukushima Diary, on est dans ce dernier cas.

Ils pensaient que le Fukushima Diary serait oublié du monde vers l’été 2012.
En réalité, le nombre et la proportion de nouveaux lecteurs augmente depuis le début de 2013.

Plus de 2 ans sont passés. On dirait que j’ai joué un rôle de “pont” en maintenant l’attention des gens jusqu’à ce que les conséquences de l’accident de Fukushima accident commencent à se manifester.

J’ai dit que l’accident de Fukushima est une version maritime de Tchernobyl et il n’a pas été stabilisé. Il était évident depuis le début que le Japon allait devoir prendre la responsabilité de la contamination de tout le Pacifique.

Ce dont on a besoin, c’est d’une nouvelle technique.
Le problème n’est pas qu’on n’a pas d’espoir, il est qu’on a de faux espoirs.
Il y a un espoir. On ne l’a pas vu. Il n’est pas né, il est dans nos efforts continus de conception et d’invention d’une nouvelle technique. chercher les faits et le courage de survivre.

Vous pouvez ignorer la vérité mais la vérité ne vous ignorera pas.

Categories: Column, Sea contamination

About Author