Two doctors judged cerebral hemorrhage of a woman in Minamisoma is “almost entirely” due to nuclear accident

Two doctors judged cerebral hemorrhage of a woman in Minamisoma is “almost entirely” due to nuclear accident

Two doctors judged a health problem of a woman in Minamisoma to be “almost entirely” caused by Fukushima nuclear accident.

The woman (66) was livng in Minamisoma city when 311 took place. She started evacuating on 3/12/2011.

10 days after, she had cerebral hemorrhage in a toilet of a shelter. She had a past illness of high blood pressure but healthy enough to work in her farm.

 

She still doesn’t have the sense of her left hand and leg.

Regarding her cerebral hemorrhage, both of her family doctor and rehabilitation doctor judged it was due to Fukushima nuclear accident.

 

This was a diagnosis to be submitted to ADR (Alternative Dispute Resolution) of Fukushima accident.

However the ADR center picked up the diagnosis of the doctor who was recommended by Tepco, has never seen this woman.

Tepco’s doctor asserted her cerebral hemorrhage is only 50% affected by Fukushima accident, which the basis has never been shown.

The center suggested the compromise settlement of 7 million yen compensation for her.

 

http://radiation7.blog.fc2.com/blog-entry-4125.html

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

Deux médecins estiment que l’hémorragie cérébrale d’une femme de Minamisoma est “quasiment entièrement” due à l’accident nucléaire

 

Deux médecins ont estimé que le problème de santé d’une femme de Minamisoma est “quasiment entièrement” imputable à l’accident nucléaire de Fukushima.
Cette femme (de 66 ans) vivait à Minamisoma au moment du 11-3. Elle a évacué dès le 12 mars 2011.
10 jours plus tard, elle a fait une hémorragie cérébrale dans les toilettes d’un refuge. Elle était déjà sujette aux hypertensions mais sa santé était suffisamment bonne pour lui permettre de travailler dans sa ferme.

Elle n’a toujours pas retrouvé la sensibilité de ses membres du côté gauche.
Concernant cet AVC, son médecin traitant et le médecin de réhabilitation estiment qu’il a été provoqué par l’accident nucléaire de Fukushima.

Ce diagnostic sera remis à l’ADR (Alternative Dispute Resolution) de l’accident Fukushima.
Néanmoins, le centre de l’ADR avait retenu le diagnostic du médecin recommandé par Tepco, lequel n’a jamais vu cette femme.
Le médecin de Tepco affirmait que son hémorragie cérébrale ne pouvait être imputable qu’à 50% seulement à l’accident de Fukushima, sur des bases qui n’ont jamais été présentées.
Le centre avait proposé pour elle une solution de compromis pour 7 millions de yens d’indemnisation.

http://radiation7.blog.fc2.com/blog-entry-4125.html

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.

Categories: Confirmed effects, Health