[Column] At the end of a day

I did never expect to have a Japanese lesson in Bucharest.
I explained my situation to one of the professors and we got the consensus about translation.
She had the master class of Japanese after having the meeting with me, so I joined it randomly.

They are studying Japanese and I actually wanted to study Romanian.
The more you speak, the faster you learn. If you can speak a phrase, you can listen to it, you can write it, and you can read it.

Actually the class was so much more difficult than I ever expected. It was about business Japanese such as Keigo but probably I would drop out the course. The professor pointed at me but I made a mistake in front of everyone.

The students are in early 20s, so brilliant and eager to study new things.

In the intense lecture, I was thinking if I can tell them what’s behind me. Can you readers ?
When I compare the difficulty to take Japanese students to Romania / Europe and the difficulty to take the Romanian students to Japan, the former looks way easier to me.
Romania was also contaminated by Chernobyl but at least they don’t have Cs-134 and Sr-89 to remain here.

After all, I only got to know some people who could help me translate stuff.

I came home and did the first laundry in this apartment. In this apartment, laundry machine is to share. and I made this hanger by umbrella. (30cent)
These are all my underwear anyway.

[Column] At the end of a day

After a long day, I’m listening to Warren Haynes in not cold room.

 

We don’t need much to be content. I personally need a little bit of the sense of “progress” and good piece of music at the end of a day.

More and more children are turning out to have thyroid cancers, M6 happened offshore chiba. As hoping nothing is going to happen when I’m stopping, I rest to restore my energy for short.

 

_____

Français :

[Édito] Fin de journée

Je ne me serai jamais attendu à avoir une leçon de japonais à Bucarest.
J’ai expliqué ma situation à l’un des professeurs et nous sommes arrivés à un consensus sur les traductions.
Elle m’a indiqué un master en japonais après m’avoir rencontré, j’y suis alors allé à tout hasard.

Ils étudient le japonais et je voulais vraiment apprendre le roumain.
Plus on parle, plus vite on apprend. Si vous pouvez dire une phrase, vous pouvez l’écouter, l’écrire et la lire.

En fait, le cours était bien plus difficile que tout ce à quoi j’aurais pu m’attendre. C’était sur les affaires du Japon genre Keigo mais je vais sans doute quitter ce cours. Le professeur m’a désigné mais j’ai fait une erreur devant tout le monde.

Les étudiants ont dans la vingtaine, tellement forts et enthousiastes à apprendre de nouvelles choses.

Pendant l’intense lecture, je me demandais si je pouvais leur parler de ce qu’il y a derrière moi. L’auriez-vous fait, lecteurs ?
Lorsque je compare la difficulté à trouver des étudiants en japonais en Roumanie / Europe et celle d’envoyer des étudiants roumain au Japon, la première est plus facile pour moi.
La Roumanie a aussi été contaminée par Tchernobyl mais au moins il ne reste plus de Cs-134 et de Sr-89 ici.

Au final, j’ai seulement trouvé quelqu’un qui pourrait m’aider dans les traductions.

Je suis rentré à la maison et fait la première lessive dans cet appartement. La machine à laver est collective dans cet immeuble et j’ai fait cet étendoir en parapluie. (30 cent)
Tous mes sous-vêtements y tiennent de toute façon.

[Édito] Fin de journée

Après cette long journée, j’écoute Warren Haynes dans cette chambre pas froide.

 

On n’a pas besoin de grand-chose pour être bien. Perso, j’ai besoin d’une petite impression que “ça avance” et d’un bon morceau de musique à la fin de la journée.

De plus en plus d’enfants s’avèrent avoir des cancers de la thyroïde, il y a eu un M6 au large de Chiba. En espérant qu’il n’arrivera rien pendant que je m’arrête, je me repose pour retrouver rapidement mon énergie.

About Author