[Column] Doing this for the pride as a human

I’m doing this for the pride of a human being.

People who are sacrificed in Uranium mining, people who are enslaved in a nuclear plant, people who are left and abandoned without information after a nuclear accident.
We are all human. We were not born to be cattle.
They may be for money, power, international political balance or whatsoever.

Whoever they are, I’m a man standing on the ground. No one is permitted to endanger me, deceive me, deprive me of freedom of choice.
No one is above someone or below someone. We are equally human.
When I don’t allow anyone to sacrifice my life, nobody is allowed to sacrifice my life.

They shall know not everyone can be corrupted by money or any kinds of threat.
Even if all the activists are corrupted, even though reactor4 falls down, Fukushima Diary would be standing here. It won’t move even 1mm.

In April of 2011, media coverage about Fukushima was already decreasing. I was still looking for a reason to move.
but the more I researched, the more angry I became against all the related industries.
After my work, I translated 20~30 news articles and posted on Facebook like “carpet bmobing”. I wanted the world to know how we were treated in Japan.
So many people thought I was a spam. I was restricted by Facebook so many times. but somebody started calling my time to post around “Iori Time”.
One day, someone gave me a blog. My first posts were taken down because of Ddos attack in the first few hours. However Dr. Helen Caldicott introduced my column in her radio before it’s down, another person rented me a server and the domain. This is Fukushima Diary.
I kept on reporting like crazy. Didn’t even think about the layout or literal style etc.
Still my attitude hasn’t changed at all.

To me, I’m not wrong even 1mm. Knowing that I’m not wrong, if I compromise with the criminals, I’d be the accomplice. I hate the crime from the heart of my heart and fight it right in the very front.
It’s not possible or impossible. It’s right or wrong. If it’s right, even if it looks impossible, we shouldn’t hesitate.
Fortunately, I met a lot of people to sympathize with me and I got to strongly believe I am right.
I just go straight where I believe it’s right.

You do not give in and disgrace your soul. Pure soul is the medal. It’s way more valuable than all the treasure in the world.

 

 

Don’t be their accomplice.

_____

Français :

[Édito] Je fais ça pour l’honneur en tant qu’humain

 

Je fais ça pour l’honneur en tant qu’être humain.

Les gens sacrifiés dans les mines d’uranium, ceux mis en esclavage dans les centrales nucléaires, ceux abandonnés et laissés sans information après un accident nucléaire.
Nous sommes tous des humains. Nous ne sommes pas nés pour être du bétail.
Ils peuvent faire ça pour l’argent, le pouvoir, l’équilibre politique international ou autre.

Quels qu’ils soient, je suis un homme debout sur la terre. Personne n’a le droit de me mettre en danger, ni de me tromper, ni de me priver de la liberté de choix.
Personne n’est au-dessus ou en-dessous de personne. Nous sommes tous humains et égaux.
Quand je dis que personne n’a le droit de sacrifier ma vie, personne n’a le droit de sacrifier ma vie.

Ils vont apprendre que tout le monde n’est pas corruptible avec de l’argent ou n’importe quelle menace.
Même si tous les militants étaient corrompus, même si le réacteur 4 s’effondre, le Fukushima Diary sera debout ici. Il ne bougera pas, même d’un millimètre.

En avril 2011, la couverture médiatique sur Fukushima était déjà en train de diminuer. Je cherchais toujours une raison de m’en aller.
mais plus je cherchais, plus j’étais en colère contre toutes les industries concernées.
Après le travail, je traduisais de 20 à 30 nouveaux articles d’information que je postais comme “un tapis de bombes” sur Facebook. Je voulais que le monde sache comment on nous traite au Japon.
Alors, beaucoup de gens ont considéré que j’étais un spammeur. J’ai tellement  souvent été restreint par Facebook. mais quelqu’un a commencé à parler de la période où je postais comme “de l’heure de Iori”.
Un jour, quelqu’un m’a donné un blog. Mes premiers sujets ont été perdus dès les premières heures à cause d’une attaque en déni de service (Ddos attack). Néanmoins, le Dr. Helen Caldicott a présenté les éditoriaux sur sa radio avant que tout ça ne s’effondre, une autre personne m’a loué un serveur avec son domaine. C’est le Fukushima Diary.
J’ai continué à publier comme un fou. Je ne faisais même pas attention à la présentation ou au style, etc.
C’est toujours mon attitude, elle n’a pas changé du tout.

A mes yeux, je n’ai pas tord même d’un millimètre. Sachant que je n’ai pas tord, si je me compromets avec les criminels je deviens leur complice. Je hais le crime du fond du cœur de mon cœur et je l’affronte en pleine face.
Ce n’est pas possible ou impossible. C’est juste-vrai ou faux. Si c’est juste, on ne doit pas hésiter même si ça a l’air impossible.
J’ai, par chance, rencontré beaucoup de gens avec qui sympathiser et j’ai acquis la forte certitude d’être dans le bon.
Je vais droit sur ce que je crois juste, tout simplement.

On ne cède pas, ni ne couvre son âme de honte. L’esprit propre est la médaille. Agir ainsi a plus de valeur que tout l’or du monde.

Ne soyez pas leur complice.

Categories: Column

About Author