[Column] I want Fukushima Diary to be a monster / Make a hole on the information great wall

 

The asian face reflected on the screen is being covered with the alphabets as I write articles.
This is the best thing I can do to the world.

Sometimes I suddenly stop and think what the hell I’m doing. Shouldn’t I go back to my land and die together ?
and then I remember.
Everyone says I must miss my land. In movies and TV drama, that’s likely. but actually I’m scared of it. All the good memories end with 311. Everything was on the path to Fukushima accident.
I know my past life was a lie. I used to feel like it was lie but didn’t do anything lazily. I was thinking questioning was immature. I hate myself having thought so.

It may be the difficult feeling to share.

I’m not doing Fukushima Diary for everyone. It’s just for the people who want to know the truth.
For some people, my presence is a disaster. However actually they are in the worse disaster.

There is a huge gap between inside and outside of Japan. Inside of Japan, you can sometimes get information about Fukushima. but in the rest of the world, you’d not hear anything about Fukushima even if you keep the TV turned on around the clock.
They think TV programs are made by the best educated people. There might be some flaws but still TV news is the best trustworthy source.

The scary thing is the gap is getting bigger and bigger. In the rest of the world, still <Japan> is the most trusted country. It’s believed to be the most democratic country. Even if you are Japanese, if you sound opposing THE Japan, you’d not be heard.

This is very dangerous.
Fukushima Diary is trying to be one the few open-holes on the huge wall.
This is why it’s always the target of all kinds of the attacks.

However, the attacks are becoming more and more personal recently. I have troubles to find the criticize about the credibility of source, logic, and analysis. Most of them are like the writer of Fukushima Diary is crazy etc..
It’s because the reports of Fukushima Diary are becoming too confirmed to refute.

Fukushima Diary must be read by more people.
For me, it is “overestimated” to be called a disaster. It needs to be a monster so that nobody can ignore.

I believe it has the power to change the world.
The wall is huge and it’s growing bigger and bigger. I want to be the last vulnerability of the great wall of the concealment.

 

 

Thank you for your support. Monthly donation is also very helpful !

_____

Français :

[Édito] Je veux que le Fukushima Diary soit un monstre / Faire un trou dans le grand mur de l’information

 

La tête asiatique se reflète sur l’écran couvert de lettres pendant que j’écris les articles.
C’est la meilleure chose que je puisse faire pour le monde.

Je m’arrête parfois soudainement en me demandant ce que je peux bien foutre. Dois-je rentrer sur mes terres et y mourir avec eux ?
et je me souviens alors.
Tout le monde me dit que mon pays doit me manquer. Dans les drames du cinéma ou à la télé, peut-être mais j’en ai peur en fait. Tous mes bons souvenirs finissent sur le 11-3.  Tout menait à l’accident de Fukushima.
Je sais que ma vie passée était un mensonge. Je sentais qu’il y avait comme un mensonge mais je n’ai paresseusement rien fait. Je pensais que remettre en question était immature. Je m’en veux d’avoir pensé ça.

Ça doit être le sentiment difficile à partager.

Je ne fait pas le Fukushima Diary pour tout le monde. C’est seulement pour ceux qui veulent savoir la vérité.
Ma présence est une catastrophe pour certains. En fait, ils sont dans une catastrophe bien pire.

Il y a une grosse différence entre l’intérieur et l’extérieur du Japon. Dans le Japon, on peut parfois avoir l’information sur Fukushima mais dans le reste du monde on n’entend rien sur Fukushima même si on laisse la télé tout le temps allumée.
Ils pensent que les programmes télé sont fait par les gens les mieux éduqués. Il peut y avoir quelques défauts mais les informations de la télé sont toujours la source la plus fiable.

La chose effrayante est que l’écart devient de plus en plus important. Dans le reste du monde, le Japon est toujours le pays le plus fiable. On le croit être le plus démocratique des pays. Même si on est japonais, si on a l”air de s’opposer au VRAI Japon, personne n’écoute.

C’est très dangereux.
Le Fukushima Diary essaye d’être un des rares trous ouverts dans ce mur immense.
C’est pour ça qu’il est la cible de toutes sortes d’attaques.

Cependant, depuis peu les attaques deviennent de plus en plus personnelles. J’ai du mal à trouver des critiques sur la fiabilité des sources, de la logique et des analyses. La plupart d’entre eux disent que celui qui écrit le Fukushima Diary et cinglé, etc.
C’est parce que les publications du Fukushima Diary deviennent trop confirmées pour les réfuter.

Le Fukushima Diary doit être lu par plus de gens.
Pour moi, c’est “surestimé” de le qualifier de catastrophe. Il doit être un monstre que personne ne puisse ignorer.

Je crois qu’il a le pouvoir de changer le monde.
Le mur est haut et il s’élève de plus en plus. Je veux être la dernière vulnérabilité du grand mur de la censure.

Merci de votre soutien. Les virements mensuels sont aussi très utiles !

Categories: Column, Cover-ups

About Author