[Is something living in SFP ?] Tepco injects hydrazine to prevent microorganisms from generated

To the pools to stock spent fuel assemblies beside the nuclear reactors, Tepco has been injecting hydrazine.
This is an utterly toxic substance.

Health Effects of Hydrazine Exposure
This substance is toxic to blood, kidneys, lungs, the nervous system and mucous membranes (MSDS 2005). Liquid and spray contact can produce tissue damage to mucous membranes particularly the eyes, nose, mouth, and respiratory tract (MSDS 2005). Skin contact may produce burns and inhalation of spray may produce irritation of the respiratory tract with repeated or prolonged exposures producing target organ damage (MSDS 2005). Severe over-exposure can result in death (MSDS 2005).

Acute respiratory exposure to hydrazines can result in dyspnea and pulmonary edema, pneumonia, tracheitis, and bronchitis (Choudhary et. al 1997). Animal studies have shown that chronic exposure can lead to alveolar hemorrhage, emphysema, and atelectasis; This data indicates that hydrazine and l,l-dimethylhydrazine can produce lung damage (Choudhary et. al 1997).

According to OSHA and the EPA, potential symptoms of hydrazine exposure include: Eye, nose and throat irritation, temporary blindness, dizziness, nausea, dermatitis, skin and eye burns, malar (cheek) rash, photosensitivity, antinuclear antibody, antibody to nDNA and coma for only one case. In animals, symptoms range from bronchitis and pulmonary edema to liver and kidney damage and even convulsions (2008). Hydrazine may also be detectable in the blood of an exposed individual (EPA 2008).

Protective Measures When Using Hydrazine
Taken from Hydrazine MSDS (2005)

Individuals working with Hydrazine should wear the following protective equipment:

Gloves
Full Suit
Approved/certified Vapor Respirator
Face Shield
Boots


(http://toxipedia.org/display/toxipedia/Hydrazine)

 

Tepco was explaining they injects it to the pools to prevent the steal parts from erosion, but according to their latest report, they injecte it to prevent microorganisms from being generated.
They announced like this below,

– As for Units 1-4 spent fuel pools, hydrazine injection is being intermittently performed for the purpose of preventing microorganisms from being generated (effective when the concentration is higher than approx. 10ppm).


Like Fukushima Diary reported on “The radioactive density of SFP of reactor 1 is 24 billion Bq/m3, 5266 times much as reactor4 [URL 1]”, the water of spent fuel pool is significantly radioactive.

It is questionable what kind of the creature can prevail in the extremely radioactive environment.

 

Fukushima Diary is following the hyper cyanobacteria called “black substance”. On 3/17/2013, it reported this:

In February of 2012, the black powder ish material was found in Fukushima. It was called “Black substance”.
It’s actually thought to be a colony of bacteria, fungi and mold. The main one is known to be cyanobacteria.

It has been everywhere since before 311, but after 311, it appears more often than before, and it concentrates <extremely> high level of radioactive material. From the sample taken in the winter of 2011 ~ 2012, 43 million Bq/Kg of Cs-134/137 is measured. They haven’t analyzed for Uranium or Strontium yet. [URL 2] One of the researchers got his hand beta burn because he touched it without a glove mistakenly.

Radiation watchers are following the black substance but it’s hardly picked up by nuclear experts from both of the sides nor main stream media.

(According to the study about Chernobyl, the similar creature is growing in the reactor building of Chernobyl and they are extremely efficient to produce energy by uniquely being melanized. [cf, [Black substance] Nuclear expert, “Melanized fungal cells manifested increased growth with radiation exposure” [URL 3]])

What is Tepco afraid of prevailing in the water of 24 billion Bq/m3 ?

http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_130318_01-e.pdf

 

 

_____

Français :

[Y a-t-il quelque chose de vivant dans les SFP ?] Tepco va y injecter de l’hydrazine pour empêcher la prolifération de micro-organismes

 

Tepco a incorporé de l’hydrazine dans les piscines de stockage des assemblages de combustibles usagés voisines des réacteurs.
C’est une substance extrêmement toxique.

“Effets sur la santé d’une exposition à l’hydrazine
Cette substance est toxique pour le sang, les reins, les poumons, le système nerveux et les membranes muqueuses  (MSDS 2005). Le contact par des liquides ou des vaporisations peut induire des dégâts dans les tissus des muqueuses, en particulier les yeux, le nez, la bouche et les conduits respiratoires (MSDS 2005). Le contact cutané peut provoquer des brûlures, l’inhalation des pulvérisations peut provoquer des irritations du tractus respiratoire et des expositions répétées ou prolongées  provoquent des dégâts dans les organes cible (MSDS 2005). Les sur-expositions graves peuvent induire la mort (MSDS 2005).

Une exposition respiratoire aiguë aux hydrazines peut entraîner dyspnées et œdèmes pulmonaires, pneumonies, trachéites et bronchites (Choudhary et. al 1997). Les études sur les animaux ont montré que les expositions chroniques peuvent induire des hémorragies alvéolaires, des emphysèmes, et des atélectasies; Ces données indiquent que l’hydrazine et la l,l-dimethylhydrazine peuvent provoquer des dégâts pulmonaires (Choudhary et. al 1997).

Selon l’OSHA et l’EPA, les symptômes potentiels de l’hydrazine concernent : Des irritations des yeux, du nez et de la gorge, des cécités temporaires, des vertiges, des nausées, des dermatites, des brûlures de la peau et des yeux, éruption cutanée  malaire (joue), photosensibilité, anticorps antinoyau, anticorps anti-ADN nucléaire et coma dans un seul cas. Chez les animaux, les symptômes s’étagent depuis les œdèmes pulmonaires et bronchites jusqu’aux attentes hépatiques et rénales avec même des convulsions (2008). L’hydrazine peut aussi être détectable dans le sang d’un individu exposé (EPA 2008).

Mesures de protection pour l’utilisation de l’hydrazine
Selon Hydrazine MSDS (2005)

Les individus travaillant avec de l’hydrazine devraient porter les équipements de protection suivants :

Gants
Combinaison intégrale
Masque à gaz agréé/certifié
Écran Facial
Bottes”
(De :  http://toxipedia.org/display/toxipedia/Hydrazine)

Tepco a expliqué qu’ils en injectent dans les piscines pour protéger les parties métalliques de l’érosion mais selon leur dernier rapport, ils l’injectent pour empêcher le développement de micro-organismes.
Ils l’ont annoncé ainsi :

”- Concernant les piscines à combustibles usagés des unités 1 à 4, des injections d’hydrazine sont effectuées de façon intermittente  dans le but d’empêcher le développement de micro-organismes (efficace lorsque la concentration est supérieure environ à 10 ppm).

Comme le Fukushima Diary l’a rapporté dans “Le niveau de radioactivité de la SFP1 est de 24 milliards de Bq/m³, 5266 fois plus que la SFP4 “, l’eau des piscines à combustibles usagés est particulièrement radioactive.

On peut se demander quel genre d’organisme peut proliférer dans cet environnement extrêmement radioactif.

Le Fukushima Diary suit l’hyper-cyanobactérie nommée “substance noire”. Le 17 mars 2013, il rapportait ceci :

“En février 2012, la matière noire pulvérulente a été trouvée dans Fukushima. On l’a appelée la “substance noire”.
C’est en fait considéré être des colonies de bactéries, champignons et moisissures. La principale connue est une cyanobactérie.
On en a trouvé partout depuis le 11-3 mais après le 11-3 on en a vu plus souvent qu’avant et elles concentrent la matière radioactive en des niveaux <extrêmement> élevés. Dans un échantillon pris pendant l’hiver 2011 ~ 2012, 43 millions Bq/kg de Cs 134/137 y ont été relevés. Ça n’a pas encore été analysé pour y rechercher l’uranium ou le strontium. [cf. 43 millions Bq/kg de césium dans de la substance noire à Fukushima (Lien1) Un des chercheurs a eu ses mains brûlées par les rayons bêta parce qu’il en a touché sans gants, par erreur.

Les surveillants de la radioactivité suivent la substance noire mais elle est rarement considérée par les experts nucléaires des deux côtés, ni par la grande presse.

(Selon une étude de Tchernobyl, une créature similaire se développe dans le bâtiment du réacteur de Tchernobyl et elle est extrêmement efficace à produire de l’énergie uniquement à partir de sa mélanine. (cf. [Substance noire] Un expert nucléaire : “Des cellules mélanisées de champignons ont manifesté une croissance accélérée sous exposition à la radioactivité” (Lien2)) ”

Tepco a peur de voir l’eau à 24 milliards de Bq/m³ se faire envahir par quoi ?

http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_130318_01-e.pdf

Categories: Spent Fuel Pools

About Author