Fukushima worker had his face and inside of the full-face mask contaminated in reactor2

 

On 2/14/2013, Tepco announced their plant worker had his face and inside of the full-face mask directly contaminated in reactor2.

-At around 1:10 PM on February 14, a worker wearing a full-face mask who was moving obstacles interfering with pipe cutting* on the first floor of Unit 2 Turbine Building was found to have been contaminated (his face and the inside of full-face mask) at the contamination check after work. No internal radiation was detected when tested with a whole body counter and no contamination was confirmed on his body and in his nasal cavity as a result of contamination check. The radioactivity density of the air in the area the worker had worked in was 3.4×10-4Bq/cm3, which is above the level requiring full-face mask (2×10-4Bq/cm3).

*Regarding the worker who was contaminated (on his face and the inside of his full-face mask) while working on the first floor of Unit 2 Turbine Building at around 1:10 PM on February 14, it said in the daily report previously released “a worker wearing a full-face mask who was engaged in pipe cutting”. However, the part has been corrected to “a worker wearing a full-face mask who was moving obstacles interfering with pipe cutting”. We apologize for the mistake. (Corrected on February 14, 2013)

Also, Tepco reported another accident of the similar case.

-At around 8:55 AM on February 14, a worker wearing a full-face mask who was engaged in construction work in the dry cask temporary storage facility was found to have forgotten to put filters on the full-face mask after work was completed. As a result of contamination check on his face, in his nasal cavity and inside the full-face mask, contamination was not confirmed. However, the worker was tested with a whole body counter considering that he engaged in work without full-face mask filters. No internal radiation was detected and no contamination was confirmed on his body. The radioactivity density of the air in the area the worker had worked in was below the detection limit (3.9×10-6Bq/cm3) which is below the level requiring full-face mask (2×10-4Bq/cm3).

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2013/1224726_5130.html

 

 

 

_____

Français :

Un ouvrier de Fukushima a la figure contaminée ainsi que l’intérieur de son masque, dans le réacteur 2

 

Le 14 février 2013, Tepco annonce qu’un ouvrier de leur centrale a été directement contaminé à la figure sous son masque dans le réacteur 2 :

-Vers 13:10 ce 14 février, au cours du contrôle de contaminations après travail, on a découvert qu’un ouvrier portant un masque intégral qui déplaçait  des obstacles gênant la coupe de tuyaux* au premier étage du bâtiment de la turbine de l’unité 2 était contaminé (sa figure et l’intérieur de son masque intégral). Aucune irradiation interne n’a été détectée par l’examen complet du corps (WBC) et aucune contamination n’a été confirmée sur son corps et dans ses cavités nasales à l’issue de ce contrôle de contamination. La densité de la radioactivité de l’air de la zone où cet ouvrier a travaillé était de 0.00034 Bq/cm³, ce qui est au-dessus du niveau exigeant le port d’un masque intégral (0,0002 Bq/cm³).

*Concernant l’ouvrier qui a été contaminé (à la figure et l’intérieur de son masque intégral) pendant qu’il travaillait au premier étage du bâtiment de la turbine de l’unité 2 vers 13:10 ce 14 février , dans le compte-rendu quotidien  précédemment publié il est dit qu’un “ouvrier portant un masque intégral qui travaillait à la découpe de tuyaux”. Toutefois, cette partie a été corrigée en “un ouvrier portant un masque intégral qui déplaçait des obstacles gênant la découpe des tuyaux”. Nous présentons nos excuses pour cette erreur. (Corrigée le 14 février 2013)

Tepco rapporte aussi un autre accident similaire :

– Vers 08:55 ce 14 février, on a découvert après que son travail soit terminé qu’un ouvrier portant un masque intégral et engagé dans un travail de construction dans l’équipement provisoire de stockage en barils secs avait oublié de mettre les filtres de son masque intégral. En conséquence, un contrôle de contamination a été fait sur sa figure, dans ses cavités nasales et de l’intérieur de son masque intégral, aucune contamination n’a été confirmée. Toutefois, l’ouvrier a été contrôlé sur tout le corps (WBC) attendu qu’il a travaillé sans filtres dans son masque intégral. Aucune irradiation interne n’a été détectée et aucune contamination n’a été confirmée sur tout le corps. La densité de la radioactivité de l’air de la zone où cet ouvrier a travaillé était en-dessous de la limite détectable (0.0000039 Bq/cm³) ce qui est en dessous du niveau nécessitant le port d’un masque intégral (0,0002 Bq/cm³).

Source : http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2013/1224726_5130.html

Categories: Cover-ups, Plant hazard

About Author