[Column] Invisible fire

 

In the orange sunshine of mid March, I was riding the bicycle to the near game shop.
I just finished my term-end examination. I didn’t sleep for almost 2 weeks, but I was 14 years old, still young.
TV game was still out god. Internet still didn’t take over the world.

Game wasn’t cheap for a 14 years old boy. We could buy it only in special occasions.
I rushed home and started the game.

In a dark spaceship, shooting invisible enemies by detecting the location only with the sound of radar. The main character wakes up in a spaceship without any memory. She doesn’t even remember who she is. The spaceship was full of invisible aliens and you are to try to escape from the ship with a few of her friends.

The game is named Enemy Zero. It still has strong fan base for the unique system and sophisticated design.

On 2/20/2013, the creator, Iino Kenji suddenly passed away for cardiac insufficiency. He was still 42 years old.

Fukushima Diary can’t cover all the deaths and health problems of famous people, but a lot of them are dying of cardiac insufficiency or cardiac infarct, and having leukemia. Cesium is known to accumulate in muscles (heart) to cause heart problem from the study of Chernobyl.
His death was especially shocking because he was still young and fine until a few days ago.

People we know of are dying one after one. This is the reality of dream technology.
I see the fire spreading rapidly. It’s burning my world to ashes. Whatever I remember, the memory would end being burnt.

Now we detect radiation by the sound of geiger counter, but this is not a game. We can never fight our enemy.
Just after 311, he wrote an article on his blog. It was a message for his son about nuclear power.
In this post, he clearly commented he was against nuclear power.
As a reason, he wrote we should not leave anything to potentially damage the DNA of our descendant. We do not have the right to damage it by any means. It’s selfish of us to think only about our own generation.

 

 

Riding his bicycle, the 14 years old boy arrived at the other side of the world 15 years later. and he knows the creator of the game died after a nuclear accident.

 

 

_____

Français :

[Édito] Incendie invisible

Dans le soleil orange de cette mi-mars, je roulais à bicyclette vers le proche magasin de jeux.
Je venais juste de terminer mes examens terminaux. Je n’avait pratiquement pas dormi pendant 2 semaines mais j’avais 14 ans, encore jeune.
Le jeu TV était toujours sur Dieu. Internet n’avait toujours pas fait le tour du monde.

Les jeux n’étaient pas donnés pour un gamin de 14 ans. On ne pouvait se les payer qu’en des occasions spéciales.
Je me suis précipité à la maison et j’ai commencé à jouer.

Dans un vaisseau spatial noir, je tirais sur des ennemis invisibles en les localisant avec seulement le bruit d’un radar. Le personnage principal se réveillait amnésique dans un vaisseau spatial . Elle ne se souvenait même pas de qui elle est. Le vaisseau était rempli d’aliens et vous devez essayer de vous échapper de ce vaisseau avec quelques uns de ses amis.

Le jeu s’appelle Enemy Zero. Il a toujours beaucoup de fans à cause de son système unique et de son design sophistiqué.

Le 20 février 2013, son créateur, Iino Kenji, est mort brutalement d’une insuffisance cardiaque. Il n’avait que 42 ans.

Le Fukushima Diary ne peut pas couvrir tous les décès et problèmes de santé des gens célèbres mai beaucoup d’entre eux sont en train de mourir d’insuffisance cardiaque ou d’infarctus, et ont des leucémies. Par les études de Tchernobyl, on sait que le césium s’accumule dans les muscles (cœur) et provoque des problèmes cardiaques.
Sa mort est particulièrement choquante parce qu’il était encore jeune et il allait bien jusqu’à il y a quelques jours.

Les gens qu’on connaît en meurent les uns après les autres. C’est la réalité de cette technologie de rêve.
Je vois l’incendie se répandre rapidement. Il brûle, tourne mon monde en cendres. De tout ce dont je peux me souvenir, la mémoire en finira en cendres.

A présent on détecte la radioactivité au bruit des compteurs Geiger mais ce n’est pas un jeu. On ne peut jamais combattre notre ennemi.
Juste après le 11-3, il avait écrit un article sur son blog. C’était un message à son fils sur l’énergie nucléaire.
Dans ce texte, il disait clairement qu’il était contre l’énergie nucléaire.
Sa raison, il a écrit qu’on ne devrait rien faire qui puisse menacer d’abîmer l’ADN de nos descendants. Nous n’avons pas le droit de l’abîmer de quelque façon que ce soit. C’est égoïste de notre part de ne penser qu’à notre propre génération.

 

Roulant sur sa bicyclette, le jeune garçon de 14 ans est arrivé de l’autre côté de la planète, 15 ans plus tard, et il sait que le créateur de son jeu est mort d’un accident nucléaire.