[Analysis] Senkaku / Diaoyu dispute as an ugly twin of Fukushima problem

 

When I was registering the company, the translator asked me,
“Are you a Fukushima expert, right?”
I had to say
“Unfortunately yes.”

This doesn’t mean I know everything about Fukushima. It means most of the people don’t know more about Fukushima than me.

Sadly I found myself an expert about this issue.

so why do I write about Japan / China dispute over the small island ? Shouldn’t report about Fukushima instead ?

My hypothesis is this is how Japanese government deal with Fukushima. To swerve people’s attention, and conscript people to supply Fukushima workers, they create artificial menace outside of the country, which is a traditional way of governing domestically.

Because it’s the ugly twin of Fukushima effect, it will be as serious as Fukushima accident.
The more they commit into Senkaku / Diaoyu, the less they commit into decommissioning Fukushima.

Every time we report food / soil contamination, they criticize us, “It was contaminated even before 311 due to the historical nuclear test and Chernobyl.”
Let’s apply this logic to the current situation over the small islands.

On 2/6/2013, Fukushima Diary reported, “JP “From our analysis, Chinese frigate shot radar to target firing on our ship, could cause a critical situation””. [URL 1]

Is it new ? Didn’t it happen before ?

In the Diet record of security council in 2005, it is stated, “Media reported Chinese warships aimed radar at Japanese P3C, but the Defense agency did not investigate it.” *1 *2

so this was nothing new. It has been happening since before.

As to the lastest radar issue, Chinese government comments it was just a cautionary radar, not a firing-control radar. *3

Japanese government is trying to create another problem.

 

*1 http://kokkai.ndl.go.jp/SENTAKU/syugiin/163/0015/16310070015002c.html

*2 http://www.shugiin.go.jp/itdb_kaigiroku.nsf/html/kaigiroku/001516320051021004.htm

*3 http://www.nikkei.com/article/DGXNASGM0802V_Y3A200C1000000/

 

Related article..[Express] Military commentator”TV staff asked me to comment JP and China will have military confrontation” [URL 2]

 

 

_____

Français :

[Analyse] Le conflit Senkaku / Diaoyu, une mauvaise diversion au problème de Fukushima

 

Quand j’ai enregistré la société, le traducteur m’a demandé
“Vous êtes expert sur Fukushima, vrai ?”
J’ai du répondre
“Malheureusement oui.”
Ça ne veut pas dire que je sais tout sur Fukushima. Ça veut dire que la plupart des gens n’en savent pas autant que moi sur Fukushima.
J’ai tristement réalisé que j’étais un expert sur ce problème.

Alors pourquoi est-ce que j’écris sur le conflit Japon / Chine sur ces petites îles ? Ne devrais-je pas rester plutôt sur Fukushima ?

Mon hypothèse est que c’est la méthode choisie par le gouvernement japonais pour gérer Fukushima. Pour dévier l’attention des gens et les enrôler de force comme ouvriers pour Fukushima, ils créent une menace artificielle à l’extérieur du pays, ce qui est une façon courante de gérer les problèmes internes.
Ça va devenir aussi grave que l’accident de Fukushima parce que c’est leur mauvaise diversion sur les effets de Fukushima.
Plus ils s’engagent dans le conflit Senkaku / Diaoyu, moins ils s’engagent dans le démantèlement de Fukushima.

Chaque fois qu’on rapporte une contamination de nourriture ou de sol, ils nous critiquent d’un “C’était contaminé même avant le 11-3 à cause des essais nucléaires historiques et de Tchernobyl.”

Appliquons cette logique à la situation actuelle de ces petites îles :

Le 6 février 2013, le Fukushima Diary rapportait JP : “Selon nos analyses, une frégate chinoise a ciblé au radar un de nos navires pour lui tirer dessus, ce qui aurait pu provoquer une situation critique”.
C’est nouveau ? Ça n’est jamais arrivé avant ?

Dans les minutes de la Diet concernant le conseil de sécurité de 2005, il est affirmé que “les médias ont rapporté que des navires de guerre chinois ont visé au radar un P3C japonais mais l’agence de la Défense n’a pas mené d’enquête dessus.” *1 *2

donc, rien de nouveau. Ça arrivait avant.

De même, sur ce récent problème de radar le gouvernement chinois dit que c’était seulement un radar de repérage, pas un radar de contrôle de tirs. *3

Le gouvernement japonais essaye de créer un nouveau problème.

 

*1 http://kokkai.ndl.go.jp/SENTAKU/syugiin/163/0015/16310070015002c.html

*2 http://www.shugiin.go.jp/itdb_kaigiroku.nsf/html/kaigiroku/001516320051021004.htm

*3 http://www.nikkei.com/article/DGXNASGM0802V_Y3A200C1000000/

 

Article lié : [Express] Un commentateur TV de l’équipe militaire m’a demandé de dire que le Japon et la Chine allaient s’affronter militairement”

Categories: Column

About Author