[Column] Groundwater contamination ~The more serious catastrophe than sea contamination

High level of radiation is measured from groundwater and seawater in Fukushima nuclear plant.
Though Tepco doesn’t admit it’s flowing to the sea, most probably it’s already going to the sea.

Some sharp sighted media is starting to report the sea contamination.
However, the true problem is not there.

In order to stop radiation flowing to the sea, Tepco is building the impervious wall underground.

It may damage the crippled reactor buildings.

Currently 450 tones of groundwater is flowing to the sea everyday. In the simple put, this volume of water would come back to the reactor buildings side if they stop it by the wall.

According to Tepco, there are 880 open-holes on the buildings. The additional 450 tones/day volume of water would flow into the plant from there.
Even now Tepco is short of the purifying capacity and storage capacity.
The increased groundwater would overwhelm Tepco’s processing ability.

It’s not only their capacity overflow.

Because Japanese nuclear plant takes coolant water from the sea, they are built in coastal area, where has a lot of groundwater. In order to reduce the water pressure and buoyancy, they pump up the water and discharge it to the sea.
However in Fukushima, the pumping equipment is crippled, and the pumped water is too contaminated to discharge. Currently the buildings are standing with the retained water inside against the groundwater pressure outside.

Fukushima nuclear plant is on this miracle balance.
It is assumed that the increased groundwater may damage the crippled buildings furthermore.

Facing this potential / promised catastrophe, Tepco stated they don’t know how much more groundwater would flow into the plant. They don’t have any estimate about the potential damage or the potential shortage of their capacity.
Without simulating anything, they are building the impervious walls.
Tepco is going to complete building the wall from mid July to end July.

We can only see the water coming back.

 

 

Thank you for your support. Monthly donation is also very helpful !

_____

Français :

[Édito] La contamination des eaux souterraines ~ Une catastrophe plus grave que celle de la mer

 

On relève une forte radioactivité dans les eaux souterraines et marines de la centrale nucléaire de Fukushima.
Même si Tepco refuse d’admettre qu’elles s’écoulent en mer, elles y vont certainement déjà depuis un moment.

Certains médias au regard aiguisé commencent à parler de la contamination marine.
Le vrai problème n’est cependant pas là.

Pour empêcher la radioactivité de partir en mer, Tepco construit un mur étanche en sous-sol.

Il peut endommager les bâtiments dévastés de la centrale.

450 tonnes d’eaux souterraines s’écoulent en mer actuellement. S’ils les bloquent avec ce mur, ce volume devrait en toute logique refluer du côté des bâtiments des réacteurs.

Selon Tepco, il y a 880 trous d’ouverture dans les bâtiments. l’arrivée journalière de 450 tonnes d’eau va inonder la centrale par là.
Tepco est déjà à court d’espace de stockage et de puissance d’épuration actuellement.
Cette augmentation des eaux souterraine va dépasser les capacités de traitement de Tepco.

Il ne s’agit pas seulement du débordement de leur capacité.

La centrale est en zone côtière parce qu’ils prennent l’eau de refroidissement dans la mer alors qu’il y a des eaux souterraines en quantité. Pour réduire la pression de l’eau, ils la pompent et la rejettent en mer.
Or, à Fukushima, le système de pompage est dévasté et les eaux pompées sont aussi trop contaminées pour pouvoir être déversées. Actuellement, les bâtiments sont inondés de l’intérieur avec les eaux retenues par la pression de celles à l’extérieur.

La centrale nucléaire de Fukushima tient sur cet équilibre miraculeux.
On s’attend à ce que l’augmentation des eaux souterraines endommagent encore plus les bâtiments dévastés.

Devant cette catastrophe potentielle / attendue, Tepco affirme qu’ils ne connaissent pas la quantité d’eau supplémentaire qui va envahir la centrale. Ils n’ont aucune estimation des dégâts potentiels, ni de l’importance du dépassement de leurs capacités actuelles.
Ils construisent le mur étanche sans aucune simulation.
Tepco va terminer la construction du mur étanche entre mi et fin juillet.

On ne va pouvoir que constater le reflux des eaux dans les bâtiments.

Merci de votre soutien. Les virements mensuels sont aussi très utiles !

About Author