[Column] Update from Netherlands and the things about coming 311

As you probably know, I’m in Netherlands now and researching the visa conditions for other Japanese people.
It’s been a week since I came to Amsterdam, but the my research has been going much better then I expected. Actually compared to Svalbard or Romania that I have went through, Netherlands has everything much more civilized and sophisticated.
I spent the first two days immediately after landing in the immigration office and commercial chamber. There I got some recommendations and business cards of legal firms, and I knocked on the door of the first lawyers’ office yesterday.

In my opinion, incorporating would be the best way to obtain a visa so we won’t need to steal the local employments and can even produce the new employments. The government is more likely to welcome because they don’t hate tax income.

After one week of research, my conclusion is that incorporating is as easy as in Romania. Considering the various benefits, it is even cheaper in Netherlands.

By clicking a go, I could have it realized by this day of next week. But I already have my own visa in Romania, it’s not meaningful just for me to set up a company. Now I’m talking to other Japanese people if they are interested in sharing it.

This may sound such an adventure. Actually before my going to Netherlands, there were some people to say it is impossible or I would just end up being ripped off by bad lawyers etc.. But from my struggling through 2011-2013, I have learnt that it’s such a waste of chance not to open every singe door in the reach of my hand.
I hope my researching would let Japanese people know that the world is still full of opportunities.

Before going to the lawyers’ office yesterday, I received a message from one of my readers. He is a nuclear engineer in US. He says, the nuclear plants where he works started implementing the new safety measures. He can’t help thinking Fukushima Diary has something to do with it now that it’s almost the only source about Fukushima issue.
This shall be another achievement of my work.

The third 311 is coming soon. Fukushima issue is already starting to fade in people’s mind. I wouldn’t forget about the fact that the entire donation of last 11th March was 5 dollars. It wasn’t 0, but not 50 dollars either. The 5 dollars tells why I must continue Fukushima Diary.

However when the health symptoms are becoming too recognizable to cover up, the media would come back as if they have been SO worried about that.

I wouldn’t waste my time with them. Some Japanese people are already deciding where to go. I still have a lot of things to do for them.

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

[Édito] Point sur les Pays-Bas et sur le prochain 11 mars

 

Comme vous le savez sans doute, je suis actuellement aux Pays Bas et je cherche les conditions d’obtention d’un visa pour d’autres japonais.
Ça fait une semaine que je suis à Amsterdam mais mes recherches se sont mieux passées que ce que j’espérais. En fait, comparé à Svalbard ou à la Roumanie où je suis allé, les Pays-Bas sont plus civilisés et sophistiqués à tout point de vue.
J’ai passé les deux premiers jours suivant mon atterrissage au service de l’immigration et à la chambre de commerce. Là, j’ai obtenu quelques recommandations et cartes de visite d’entreprises légales et j’ai frappé hier à la porte d’un premier cabinet d’avocats.

A mon avis, constituer une société serait le meilleur moyen d’obtenir un visa, ainsi on n’a pas besoin de piquer les emplois locaux et on peut même en créer de nouveaux. Le gouvernement a toutes les chances de bien le recevoir parce qu’il ne déteste pas percevoir des impôts en plus.

Après une semaine de recherches, ma conclusion est que monter une entreprise est aussi facile qu’en Roumanie. En regardant les divers avantages aux Pays-Bas, c’est même moins cher.

En cliquant sur un bouton valider, je peux le voir concrétisé sous une semaine mais j’ai déjà mon propre visa en Roumanie, Il n’y a pas d’intérêt pour moi à monter une société juste pour moi. Je dis ça maintenant à d’autres japonais qui pourraient être intéressés à le partager.

Ça donne l’impression d’être une grosse histoire. En fait, avant de venir aux Pays-Bas, il y avait des gens qui disaient que c’est impossible ou que ça se terminera entre les mains de mauvais avocats, etc. mais  j’ai appris de mes combats de 2011 à 2013 que c’est un sacré gaspillage de chances que de ne pas ouvrir toute porte arrivant à portée de main.
Je souhaite que mes recherches permettent de montrer aux japonais que le monde reste toujours autant rempli d’opportunités.

Avant d’aller au cabinet d’avocats hier, j’ai reçu un message de l’un de mes lecteurs. Il est ingénieur nucléaire aux US. Il dit que les centrales nucléaires où il travaille on commencé à mettre en place de nouvelles mesures de sécurité. Il ne peut pas s’empêcher de penser que le Fukushima Diary y est pour quelque chose maintenant que c’est pratiquement la seule source sur le problème de Fukushima.
Ce serait une autre réussite de mon travail.

Le troisième 11-3 arrive bientôt. Fukushima commence à s’évanouir dans la tête des gens. Je ne vais pas oublier le fait que le total des dons du dernier 11 mars avait été de 5 dollars. Ce n’était pas zéro mais ce n’était pas 50 dollars non plus. Les 5 dollars disent pourquoi je dois continuer le Fukushima Diary.

Néanmoins, lorsque les symptômes sanitaires deviendront trop reconnaissables pour pouvoir être cachés, la presse reviendra en donnant l’air d’avoir été TELLEMENT inquiète sur ça.

Je ne vais pas perdre mon temps avec eux. Certains japonais décident déjà d’où aller. J’ai toujours des tas de choses à faire pour eux.

 

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Categories: Column

About Author