A Fukushima worker died from crushed under the concrete base of a building

A Fukushima worker died being crushed under a piece of concrete on 3/28/2014.

 

The worker was inspecting the building base of a container warehouse. When he went into the pit of 2m depth, a piece of the concrete base fell down from the building and he was crushed.

He was working with 14 other workers. He was found crushed at 14:20, sent to Iwaki kyoritsu hospital after emergency treatment, but confirmed to be dead about 3 hours later. The direct cause of death hasn’t been announced.

Tepco was planning to use the container warehouse, he was inspecting the earthquake-proof of the building.

 

He was in 50s. Tepco states he had 3 years experience in “plant” but it is not clear if it was the experience in a nuclear plant.

 

According to Tepco, this was the first case that a worker died during the work at the plant. They didn’t detect significant level of radiation on his body.

 

 

http://photo.tepco.co.jp/date/2014/201403-j/140328-02j.html

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235099_5851.html

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235111_5851.html

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235100_5851.html

http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235110_5851.html

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

Un travailleur de Fukushima est mort écrasé par un bloc de béton

 

Le 28 mars 2014, un travailleur de Fukushima est mort écrasé par un bloc de béton.

Cet ouvrier était en train d’inspecter la base du bâtiment d’un entrepôt de conteneurs. Au moment où il est entré dans un trou de 2 m de profondeur, un bloc de béton s’est détaché de la base, est tombé sur lui et l’a écrasé.
Il travaillait avec 14 autres ouvriers. Il a été trouvé écrasé à 14:20. Il a été envoyé aux urgences de l’hôpital d’Iwaki kyoritsu mais sa mort a été confirmée 3 heures plus tard. La cause directe de sa mort n’a pas été précisée.
Il inspectait les structures para-sismiques du bâtiment, Tepco prévoyant d’utiliser cet entrepôt à conteneurs.

Il avait la cinquantaine. Tepco affirme qu’il avait 3 ans d’expérience “en centrale” mais il n’est pas clairement dit qu’il s’agit de centrale nucléaire.

Selon Tepco, c’est le premier cas de décès d’un travailleur pendant son travail à la centrale. Ils n’ont pas relevé de radioactivité particulière sur son corps.

Le trou dans lequel l’ouvrier a été écrasé :
Le bloc de béton qui a écrasé l’ouvrier :
http://photo.tepco.co.jp/date/2014/201403-j/140328-02j.html
http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235099_5851.html
http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235111_5851.html
http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235100_5851.html
http://www.tepco.co.jp/cc/press/2014/1235110_5851.html

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.

Categories: Cover-ups, Plant hazard

About Author