[Column] The way I took – Paris ~ South France

Following up this column “[Column] The way I took Moscow~ Vienna~Munich [URL]”

 

We stepped down on the platform. Unbelievably, it was Paris station, not Amsterdam.
I said bye to the girl. She disappeared in the station building for the second breakfast.

The stone pavement was beautiful in the morning sunshine, but the army soldiers with rifle had more impact to me. It was the first time to see rifles (plural) in real life.
I wasn’t hungry. I wasn’t missing Japan. I just didn’t want to get lost.
The station building was very complicated and confusing. Subway didn’t have elevators so I had to be carrying my entire property all the way through.
There were a lot of young people in the subway. They looked sleepy but pretty fashionable in the way I had never seen. The tall guy standing in my 2 o’clock direction was African black. He was wearing some kind of a traditional / tribal dress under a formal jacket. He’s still my fashion leader in my mind.

I don’t know how I did it but I managed to get to the platform after a couple of times of being lost.
Station clarks were nice, smily, helpful and fluent in English.
I bought a sandwich and a bottle of water because they were the cheapest stuff there. Slightly more expensive than Vienna. I was recording the prices for the time when I have to live by myself.
A homeless woman, who wasn’t gypsy, gave a hand when I was buying the sandwich. I gave her 50¢.

The station clarks were nice but the boarding system was very “unique”. We weren’t allowed to wait on the platform, so we had to rush when the train comes. and the platform was lifted only 5 minutes before the departure. Everyone rushed.

The train from Paris to south France, where my first host family is, costs as 3 times much as the one from Vienna to Munich. However, the inside was very fashionable and the seat was comfortable.
There was no wifi again. The sandwich tasted like shoes. but I already felt like I was coming back home. It’s only 6 hours to go. The host family is just around the corner.
The scenery was becoming more and more like desert, station building was more and more like ancient ruin. I saw people meeting their family or friends on the platform. If they have a nuclear accident here, the unity might be broken as well. The train started.
A young couple or a brother and a sister sat next to me. It was the beginning of the hellish 4 hours for me. The girl kept on talking non-stop. I couldn’t be more tired.

Because I didn’t have a train map, I had to check the sign board all the time. Passing through in the country that you don’t even know was the most scary thing for me.
Probably the next station. It was already occupied around the door. The stairway was narrow and steps were small.

I finally got off the train. I estimated about 40 minutes to find the host family because we hadn’t even met each other but she didn’t take longer than 2 seconds to find me. Good job I didn’t post too-cool photos on facebook. She easily recognized me and I did it too.

In every country, people in Southern area seem very relaxed for some reason. I noticed it in NY and DC 9 months later.
The town was extremely different from where I was 3 days before -Yokohama. Air was warm and dry, sunshine was orange.
The home was warm as well, and I immediately installed myself there. I can still recall every single scratch on the door and wooden stairway, smell of the kitchen in the morning, afternoon, and the night. We took a couple of more days to get wifi. I seemed to be cursed about wifi anywhere I go.
Anyway, I was reborn. Literally I was like a new born baby. couldn’t speak French, couldn’t go anywhere by myself. First of all, we decided to go to a doctor in the town. I had a nodule on my neck.

 

 

I see no hope in the old system of Japan.

_____

Français :

[Édito] Ma route de Paris au  Sud de la France

Édito lié :  [Édito] Ma route Moscou – Vienne – Munich

 

On est descendus sur le quai. De façon incroyable c’était la gare de Paris , pas celle d’Amsterdam.
J’ai dit au revoir à la fille. Elle a disparu dans le bâtiment de la gare pour un second petit déjeuner.

Les trottoirs en pierre étaient magnifiques dans le soleil du matin mais les soldats armés m’ont plus impressionné. C’était la première fois de ma vie que je voyais des fusils d’assaut  (plusieurs) en vrai.
Je n’étais pas en colère. Le Japon ne me manquait pas. Je voulais seulement ne pas me perdre.
Le bâtiment de la gare était très compliqué et déroutant. Le métro n’avait pas d’escaliers roulants alors j’ai du porter toutes mes affaires sur tout le parcours.
Il y avait beaucoup de jeunes dans le métro. Ils semblaient endormis mais très élégants d’une façon que je n’avais jamais vue. Le grand mec assis à mes 2 heures était un noir africain. Il portait des habits d’un genre traditionnel / tribal sous une veste de soirée. Il est toujours mon fashion leader dans ma tête.

Je ne sais pas comment j’y suis arrivé mais j’ai réussi à retrouver les quais après m’être perdu une paire de fois.
Les contrôleurs de la gare étaient gentils, souriants, serviables et parlaient couramment l’anglais.
J’ai acheté un sandwich et une bouteille d’eau parce que c’étaient les choses les moins chères à cet endroit. Bien plus cher qu’à Vienne. J’enregistrais les prix pour quand j’aurais à me débrouiller seul pour vivre.
Une clocharde, qui n’était pas bohémienne, m’a tendu la main quand j’achetais le sandwich. Je lui ai donné 50¢.

Les contrôleurs de la gare étaient gentils mais le système d’embarquement était assez “unique”. On n’était pas autorisés à attendre sur les quais, donc on devait courir lorsque le train arrivait et les quais étaient ouverts seulement 5 minutes avant le départ. Tout le monde se ruait.

Le train de Paris au sud de la France, où se trouve ma première famille d’accueil, coûte 3 fois plus cher que celui de Vienne à Munich. Cependant, l’intérieur était très chic et les sièges confortables.
Il n’y avait pas de wifi encore une fois. Le sandwich avait un goût de chaussure mais j’avais déjà l’impression de rentrer à la maison. Il n’y a que 6 heures de voyages. La famille d’accueil est juste au coin.
La gare se désertifiait de plus en plus, le bâtiment ressemblait de plus en plus à une vieille ruine. J’ai vu des gens retrouver leur famille ou des amis sur le quai. S’il y avait un accident nucléaire ici, cette unité volerait en éclats aussi. Le train a démarré.
Un jeune couple ou un frère et une sœur se sont assis à côté de moi. C’était le début des 4 heures d’enfer pour moi. La fille a commencé à parler sans arrêter. Je ne pouvais pas en être plus épuisé.

Je devais contrôler les panneaux des gares  tout le temps parce que je n’avais pas de carte du trajet du train. Rater la gare et continuer dans un pays qu’on ne connaît même pas était ma plus grande angoisse.
Peut-être la prochaine gare. C’était déjà occupé autour de la porte. L’escalier était étroit et les marches petites.

Je suis enfin descendu du train. Je pensais qu’il me faudrait environ 40 minutes pour trouver ma famille d’accueil parce qu’on ne s’était jamais vus mais il ne lui a pas fallu plus de 2 secondes pour me trouver.Bon boulot. Je ne postais pas de photos trop décontractées sur Facebook. Elle m’a reconnu facilement et moi aussi.

Dans tous les pays, les gens du sud ont l’air très détendus. Je l’ai vérifié à NY et DC 9 mois plus tard.
La ville était très différente de celle où j’étais 3 jours plus tôt – Yokohama. L’air était tiède et sec, la lumière du soleil était orange.
La maison était tiède aussi et je m’y suis immédiatement installé. Je me rappelle toujours des moindres griffures de la porte et des escaliers en bois, l’odeur de la cuisine au matin, l’après-midi et la nuit. On a pris une paire de jours de plus pour avoir le wifi. J’étais maudit avec le wifi où que j’aille.
Je renaissais, de toute façon. J’étais littéralement comme un bébé nouveau-né. je ne pouvais parler français, je ne pouvais aller nulle part tout seul. On a d’abord décidé d’aller voir un médecin en ville. J’avais un nodule au cou.

Je ne vois aucun espoir dans l’ancien système japonais

Categories: Column

About Author