[Express] “No butterflies, no bees this year in Nikko city Tochigi”

Introducing important tweets as [Express] for simultaneous updates.

 

On 10/14/2012, Fukushima Diary reported “Fukushima citizen, “We didn’t see bugs this summer, children are made carry a portable shrine in black rain” [URL]”

Ms. Morisono from Koriyama city Fukushima had a speech in the protest.


This summer, we hardly saw mosquito, moth, scarab beetle in my area.

We had less sudden heavy rain than last year, we never saw bugs to cover the screen door, which used to try to jump into the blue-white lights of convenient stores.

We never heard the sound of blank shot to keep sparrows away that we used to hear when they harvest rice every year.

Red dragonfly used to make groups around the end of summer, but only one flew to our garden this year.

Crickets, grasshoppers, they all sound weak.

Children in Fukushima did not touch beetles this summer though they used to have a lot usually.

They were still active last year, but they look very weak this year for some reason.

・・・

In 2013, a citizen in Nikko city Tochigi commented no bugs are seen either.

 

<Translate>

No butterflies or bees were seen this Spring. We already have mosquitoes though.. It’s in Nikko city Tochigi.

<End>

 

 

Thank you for considering donation !
Your donation will be spent for:
The legal procedure to register Fukushima Diary headquarters. (320USD)
So far, 161 USD collected.

_____

Français :

[Express] “Cette année dans la commune de Nikko, pref. de Tochigi, pas de papillons, ni d’abeilles cette année”
Présentation des tweets importants sous [Express] pour mise à jour simultanée.

 

Le 14 octobre 2012, le Fukushima Diary publiait Une personne de Fukushima : “On n’a pas vu d’insectes cette année, les enfants portaient une relique portable sous une pluie noire”

Mme. Morisono de Koriyama, pref. de Fukushima, a fait un discours pendant une manifestation :

“Il y a eu moins de grosses averses que l’an dernier, nous n’avons jamais vu d’insectes couvrir la porte à moustiquaire qu’ils utilisaient pour essayer de sauter dans les lumières bleutées des magasins de proximité.
Nous n’avons jamais entendu un bruit de tir à blanc pour éloigner les moineaux comme on l’entendait à l’approche de la saison de récolte du riz, tous les ans.
Les libellules rouges avaient l’habitude de se grouper sur la fin de l’été mais cette année on n’en a vu qu’une seule voler dans notre jardin.
Les criquets, les sauterelles, ils semblent tous faibles.
Les enfants de Fukushima n’ont pas touché de coléoptères cet été alors que d’habitude il y en a beaucoup.
Ils étaient très actifs l’an dernier mais cette année ils ont l’air très faibles.
・・・”.

 

En 2013, un habitant de la ville de Nikko, préfecture de Tochigi, a déclaré qu’on n’y voit pas d’insectes non plus.

<Traduction>
Ni papillons, ni abeilles ce printemps. On a pourtant déjà les moustiques… C’est à Nikko dans Tochigi.
<Fin>
…今年の春は蝶も蜂も見てません、既に蚊が出てますが…栃木県日光市です。@keitousagicom
— さちさん (@sachiko6969) 2013年5月15日

 

Merci de penser à un don
Vos dons vont être utilisés pour :
La procédure légale d’enregistrement du siège de Fukushima Diary. (320 USD)
Pour l’instant, 202 USD collectés.

Categories: Uncategorized

About Author