Significant ratio of a sort of Japanese migratory bird has “abnormalities” in the tail feathers / Most born in 2011

↑ From wikipedia [URL]

 

13.8 % of a sort of Japanese migratory bird has “abnormalities” in the tail feathers, according to the Yamashina Institute for Ornithology, whose president is Fumihito, Prince Akishino.

The migratory bird is Reed Bunting.

The institution has been tracking the birds to investigate their ecology since 1961.

However, since they found the abnormality in the tail feather in Niigata prefecture on 10/24/2011 for the first time, they have found the similar abnormality in 17 observation points of 14 prefectures across Japan.

The abnormality is the moth-eaten shaped lacks and uneven length of tail feathers.

By March. 2012, 13.8 % of the birds had the abnormalities, and most of them were born in 2011.

The institute announced the reason is not identified, but there are the possibilities of the effect of radioactive material and thyroid abnormality.

 

Related article.. Wild bird society of Japan, “Unusual number of swallows have uneven tail feathers in 60km area from Fukushima plant” [URL 2]

 

http://ai.2ch.sc/test/read.cgi/newsplus/1400926535/l50

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

Un oiseau migrateur japonais présente une fréquence élevée d’ “anomalies” aux plumes caudales : la plupart nés en 2011

 

↑ De Wikipédia-fr [Lien]

Selon le Yamashina Institute for Ornithology, dont le président est Fumihito, le prince Akishino, 13,8 % d’une espèce d’oiseau migrateur japonais présente des “anomalies” aux plumes de la queue.
Ce migrateur est le Bruant des roseaux.
L’institution le suit depuis 1961 pour en déterminer son écologie.
Depuis qu’ils ont découvert le 24 octobre 2011 une première anomalie aux plumes de la queue d’un individu de la préfecture de  Niigata, ils en ont découvert de similaires en 17 points d’observation dans 14 préfectures sur tout le Japon.
L’anomalie consiste en des plumes de longueur irrégulière et se présentant comme mangées par des chenilles.
Courant mars 2012, 13,8 % des oiseaux présentaient ces anomalies et la plupart d’entre eux sont nés en 2011.
L’institut a déclaré que la cause n’en est pas déterminée mais qu’il est possible que ce soit un effet de la radioactivité et d’anomalies de la thyroïde.

Article lié : La société ornithologique du Japon : Dans les 60 km autour de la centrale de Fukushima on a un nombre inhabituel d’hirondelles à nombre impair de plumes caudales

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.

Categories: Malformation