[Coincidence ?] 3 highest densities of Tritium are “exactly 1,200,000 Bq/m3″ in groundwater bypass

Following up this article.. Fukushima fishery cooperative gave Tepco the approval to discharge bypassed groundwater to the sea [URL]

 

The 3 highest readings of Tritium density are exactly 1,200,000 Bq/m3 in the bypassed groundwater.

 

Tepco is starting to prepare to discharge the bypassed groundwater to the sea. The bypassed water will not be filtered.

From Tepco’s data, relatively high level of Tritium has been detected in one of the groundwater bypass wells, which is the closest to the tank that experienced 300m3 leakage last summer.

They measured the highest readings of Tritium density in this bypass well 3 times in March (3/4, 3/11, 3/25). However these readings are exactly 1,200,000 Bq/m3, it has never gone higher than 1,200,000 Bq/m3.

 

It is not known for how much of possibility it can be exactly 1,200,000 Bq/m3 three times a month. Tepco hasn’t made any explanation about the data.

 

Related article.. Leaked all β of “300m3 leakage accident” was also underestimated / INES level might be increased [URL 2]

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2014/images/pump_well_14032701-j.pdf

 

 

Downplay it in the beginning, and quietly add more information so nobody notices it. All for not letting the cattle escape. This is their strategy.

_____

Français :

[Coincidence ?] Les 3 records de radioactivité du tritium sont “exactement de 1,2 millions de Bq/m³” dans les eaux de la dérivation

 

Article lié : Les coopératives de pêche de Fukushima donnent leur accord à Tepco pour déverser les eaux de la dérivation souterraine dans l’océan

Les 3 records de radioactivité au tritium sont exactement de 1 200 000 (1,2 millions de) Bq/m³ dans les eaux souterraines de la dérivation.

Tepco commence la préparation du déversement en mer des eaux de la dérivation. Ces eaux ne seront pas filtrées.
Selon les données de Tepco, des niveaux relativement élevés de tritium ont été relevés dans l’un des puits de la dérivation, celui qui est le plus près de la citerne qui a connu la fuite des 300 m³ de l’été dernier.
Ils ont relevé ce record de radioactivité en tritium dans ce puits trois fois en mars dernier (les 4, 11 et 25 mars). Néanmoins, ces relevés sont exactement de 1 200 000 Bq/m³, ça n’a jamais dépassé 1 200 000 Bq/m³.

On ne connaît pas la probabilité d’avoir exactement 1,2 millions de Bq/m³ trois fois de suite le même mois. Tepco n’a donné aucune explication sur ces données.

Article lié : La radioactivité β de “la fuite des 300 m³” a également été sous-estimée / Le niveau INES devrait être relevé

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2014/images/pump_well_14032701-j.pdf

Le minimiser au début et ajouter tranquillement de nouvelles information pour que personne ne le remarque. Tout pour que le troupeau ne s’échappe pas. C’est leur stratégie.