[Column] Two differences between Fukushima Diary and the mass media

Unfortunately Fukushima Diary’s articles have way less influence than the mass media.
This is what money and history do.

Recently Fukushima Diary has sources directly from Tepco’s data and also their press conference. They might not be true, but it wouldn’t be more serious than actual because they the incentives to downplay.
I think the strength of Fukushima Diary is the speed and being able to warn about the near future.

Some people criticize it’s damaging the credibility of the website.

I don’t think so.

There are two differences between the mass media and Fukushima Diary.
One is that the mass media must be “neutral”.
However, this is the little trick of the modern society.
They don’t stand to be neutral. The reality is they just decide what is neutral.
The most beneficial point for them is “their” neutral. To make it the middle, they cut off the “extreme” cases. Therefore they literally have the right to judge the society.
What they don’t report is not supposed to exist no matter how much important it is. In my dictionary, this is not neutrality. This is arrogance.

The other difference is if the reporter is in it or not.
They report Syria, Iran, Egypt, but the reporters are not given the passports from those countries.
When they report about Avian Influenza, they are not the owner of a chicken farm in China.
Unfortunately, I’m in the middle of it. Geographically I’m already in Europe, but I got the initial exposure, I’m still under the political influence of Japanese government, everything happens to Japan can affect my life.

I hope all the issued places have their own “Something Diary” all over the world.

 

 

Thank you for considering donation !
Monthly donation for the company paypal is also helpful !

_____

Français :

[Édito] Deux différences entre le Fukushima Diary et la grande presse

 

Les articles du Fukushima Diary ont hélas beaucoup moins d’influence que ceux de la grande presse.
C’est une affaire d’argent et d’histoire.

Le Fukushima Diary se source directement aux données de Tepco et aussi à leurs conférences de presse. Ça peut être faux mais ça ne sera jamais aussi grave que la réalité parce qu’ils sont motivés pour minimiser.
Je pense que la force du Fukushima Diary est dans sa rapidité et dans sa capacité à avertir sur le futur proche.

Certains disent que ça porte tord à la crédibilité du site.

Je ne le pense pas.

Il y a deux différences entre la grande presse et le Fukushima Diary.
L’une est que la grande presse doit être “neutre”.
C’est toutefois le petit truc de la société moderne.
Ils ne représentent pas la neutralité. La vérité est qu’ils décident de ce qui est neutre.
Le chose la plus bénéfique pour eux est “leur” neutralité. Pour créer leur “milieu”, ils coupent les “extrêmes”. Donc ils ont littéralement le droit de juger la société.
Ce qu’ils ne rapportent pas n’est pas supposé exister, quelle qu’en soit l’importance. Dans mon dictionnaire, ce n’est pas la neutralité, c’est l’arrogance.

L’autre différence est si le journaliste en est ou non.
Ils parlent de la Syrie, de l’Iran, de l’Égypte mais les reporters n’ont pas de passeports de ces pays.
Quand ils parlent de la grippe aviaire, ils ne possèdent pas un seul élevage de poulets en Chine.
Je suis malheureusement entre les deux. Géographiquement, je suis déjà en Europe mais j’ai reçu l’irradiation initiale, je suis toujours sous influence de la politique du gouvernement japonais, tout ce qui se passe au Japon peut affecter ma vie.

J’espère que les autres endroits en souffrance du monde ont leur propre “Quelque chose Diary”.

Merci de penser à un don.
Les dons mensuels à la société sont aussi très utiles.

Categories: Column, Cover-ups

About Author