[Column] Finally managed to renew my visa

Note : If you are from the international mass media, Don’t read this site before having a contact with me.

 

 

I finally received the new visa 2 days ago.
As I have written a couple of times, it has been such a loooong way.
I had to tackle the heaps of troubles, been almost feeling numb.

When I started the preparation was in August.
When I tried to submit the application “for the first time” was in October.

and it was issued in January.

In the process of preparation, me and the lawyer found their mistake of my financial registration, mistake of my company registration, and suffered the system glitch of health insurance record.

 

The immigration office was full of applicants. They shut down the reception just in front of us, twice.
After all, I tried to submit the form once in October, twice in November, and twice in December again.

They were supposed to issue it in the beginning of January. However they ended up taking 2 weeks extra. This is what visa is.
However after all, I managed to obtain the new visa. I have a place to stay at least for one more year. Though I’m always moving, I need some place to call “casa” somewhere in the world. I seem able to concentrate on Fukushima reporting for one more year.

 

 

Thank you for reading Fukushima Diary. Your support is the energy of my restless work.

_____

Français :

[Édito] J’ai finalement réussi à renouveler mon visa
Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

 

J’ai enfin reçu mon visa il y a deux jours.
Comme je l’ai déjà raconté une paire de fois, c’est une tellement loooongue histoire.
J’ai du affronter des tas d’ennuis, je me sentais pratiquement paralysé.

J’ai commencé sa préparation en août.
La “première fois” que j’ai essayé de remettre ma demande, c’était en octobre.

et il est sorti en janvier.

Pendant sa préparation, mon aide juridique et moi avons découvert leur erreur sur mon enregistrement financier, erreur sur l’enregistrement de la société et on a subi un pépin dans leur système d’enregistrement d’assurance maladie.

Le bureau de l’immigration était bourré de demandeurs. Ils ont deux fois baissé le rideau juste devant nous.
Au final, j’ai tenté de leur remettre mon dossier une fois en octobre, deux fois en novembre et encore deux fois en décembre.

Ils étaient supposés le finir début janvier. Il leur a quand même fallu deux semaines de plus. Un visa, c’est ça.
Enfin, j’ai quand même réussi à avoir mon nouveau visa en fin de compte. J’ai un endroit où rester pour au moins un an de plus. Bien que je bouge tout le temps, j’ai besoin d’un endroit que je puisse appeler “casa” quelque part. On dirait que je suis en mesure de me concentrer sur le suivi de Fukushima pour un an de plus.

Merci de lire le Fukushima Diary. Votre soutien est l’énergie de mon travail opiniâtre.

Categories: Column

About Author