[Column] Soon international media to treat Fukushima fishers as “the bad guys”

Soon Fukushima fishers will be given the bad name by corrupted media.

They will be considered to be the one to worsen Fukushima plant situation.

 

Fukushima plant is the machine to automatically produce 1,000 tones of contaminated water everyday.

They can’t keep building the tanks forever.

 

The facilities called ALPS are thought to be the answer.

It’s supposed to filter multiple types of radioactive material from the contaminated water so the water is supposed to be clean enough to be discharged to the sea.

 

Tepco needs the approval from the local fishers to discharge it but they are struggling.

 

Now Tepco is acting as if they were “swamped” in the contaminated water BECAUSE local fishers don’t give them the approval.

 

Now that the international media focuses on the contaminated water problem, it looks like the matter of time for the media to start pressuring the local fishers. (Here I’ll show the “correct” phrase so the media can copy and paste it in a couple of months. –Fukushima fishers reject giving approval for Tepco to discharge the clean filtered water due to the unscientific fear.)

 

Why actually do the fishers refuse it ?

 

The answers are simple.

 

1. ALPS doesn’t remove radioactive water (Tritium) at all.

2. The filtering ability deteriorates quickly.

3. It significantly deteriorated only in 2 months of the test operation.

 

So, even if they have ALPS into the operation, radioactive water goes through to the Pacific, unfiltered other radioactive material keep increasing to be discharged, and the facilities start leaking itself after 2 months.

 

ALPS can’t be the answer.

 

As I repeat, and as nobody repeats, the reality is “There is no technology to settle it.”.

 

However, none of the media focuses on this fact as far as I know.

 

 

You can ignore the truth but the truth won’t ignore you.

_____

Français :

[Édito] La presse internationale va bientôt faire passer les pêcheurs de Fukushima pour “les méchants”

 

Les pêcheurs de Fukushima vont bientôt recevoir des noms d’oiseaux de la presse corrompue.
Ils vont passer pour ceux qui font empirer la situation à la centrale de Fukushima.

La centrale de Fukushima est la machine qui fabrique automatiquement 1 000 tonnes par jour d’eaux extrêmement radioactives.
Ils ne peuvent pas indéfiniment construire des citernes.

L’appareillage dénommé ALPS est supposé être la réponse.
Il est supposé filtrer de multiples types d’éléments radioactifs dans ces eaux qui sont alors supposées être assez propres pour pouvoir être déversées en mer.

Tepco doit obtenir l’approbation des pêcheurs locaux pour ces déversements mais ils résistent.

Tepco agit à présent comme s’ils étaient “embourbés” dans ces eaux extrêmement radioactives PARCE QUE les pêcheurs locaux ne leur donnent pas leur approbation.

Il semble maintenant que ce ne soit plus qu’une question de temps avant que les médias commencent à mettre la pression sur les pêcheurs locaux depuis que la presse internationale se concentre sur le problème des eaux extrêmement radioactives. (Je donne ici la phrase “correcte” pour que la presse puisse la copier et la coller d’ici une paire de mois : –Les pêcheurs de Fukushima refusent de donner leur accord à ce que Tepco déverse en mer les eaux propres et filtrées par peurs non-scientifiques.)

Pourquoi les pêcheurs refusent-ils en fait ?

La réponse est simple :

1. ALPS ne filtre pas du tout l’eau lourde radioactive (tritium).
2. Ses capacités de filtration se dégradent rapidement.
3. Il s’est gravement détérioré en seulement 2 mois d’opérations de test.

Donc, même s’ils avaient un ALPS opérationnel, des eaux radioactives partiraient dans le Pacifique, les autres éléments radioactifs non filtrés augmentant dans ce qui serait déversé et l’appareillage commence déjà à fuir par lui-même au bout de 2 mois.

ALPS ne peut pas constituer une solution.

Comme je le répète, et comme personne d’autre ne le répète, la réalité est que “Il n’existe pas de technique pouvant régler ça”.

Or, aucun média ne se concentre là-dessus, pour autant que je sache.

Vous pouvez ignorer la vérité mais la vérité ne vous ignorera pas.

About Author