[Column] Post office seems more generous about PoBox than I thought

Having all of us exposed to radiation, Japanese government is imposing more and more restrictions on us.

They are going to introduce “women’s note” system, and the bill of “My number system” passed the House of Representatives today.

Instead of taking necessary measures to minimize the health problems, they are starting to regulate us and making it more difficult for us to get out of Japan.

Indeed, they can not afford to pay compensation. Now telling the truth is strictly prohibited in the name of the prevention of harmful rumor.

After the major disaster, the country misses the way to go and starts turning inward. This is what has been historically repeated.

The situation would be worse and worse.

I will be the last one to stop resisting. They won’t like me. I’m a logical person. I don’t accept anything irrational whoever imposes it on me.

This is why I’m in Romania now. This is my pride. I’m not their farm animal.

It had a kind of risk to announce my location, but I thought it’s more meaningful for me to report how actually it is in Romania so some people might want to come here as well.

Additionally, I posted the address of the PoBox of Fukushima Diary SRL.

About 2 weeks have passed since I opened it, a letter came from Japan.

I don’t know if any other ones came but returned by some kind of error. If you have already sent out something, please let me know. I will check it with post office.

This is the address just in case.

OFICIUL POSTAL BUCURESTI 22 ROMANIA CASUTA POSTALA 110

 

This is all you need to write.

You are not supposed to need to write the receiver’s name. Also, the PoBox belongs to Fukushima Diary SRL, not me.

However, the letter from Japan was directed at my personal name, but it was successfully delivered.

Probably the postal rule is more generous than I thought.

If you try to send out something, please let me know after posting.

 

 

_____

Français :

[Édito] La Poste semble plus permissive que je le pensais sur les boîtes postales

 

Nous sachant tous exposés à la radioactivité, le gouvernement japonais nous impose de plus en plus de restrictions.

Ils vont instaurer le système de la “women’s note” et le projet de loi du “My number system” a été adopté aujourd’hui par la Chambre des représentants. Au lieu de prendre des mesures nécessaires pour limiter les problèmes de  santé, ils commencent à nous régimenter et à rendre de plus en plus difficile toute sortie du Japon.
En vérité, ils ne peuvent pas se permettre de payer des indemnisations. Dire la vérité est à présent strictement interdit au nom de la “lutte contre les rumeurs malveillantes”.
Après la grande catastrophe, le pays sort de la route et se replie sur lui-même.
L’histoire se répète.
La situation va aller de pire en pire.

Je serai le dernier à résister. Ils ne vont pas m’aimer. Je suis une personne logique. Je n’accepte rien qui soit irrationnel, quel que soit celui qui tente de me l’imposer.

C’est à cause de ça que je  suis en Roumanie à présent. C’est ma fierté. Je ne suis pas de leur bétail.
Il était risqué de dire où je suis mais j’ai pensé qu’il était plus parlant de dire comment ça se passe réellement pour moi en Roumanie, pour ceux qui pourraient avoir envie d’y venir aussi.
De plus, j’ai publié l’adresse de la Boîte Postale de la SARL Fukushima Diary.

Il y a environ 2 semaines que je l’ai ouverte et une lettre m’est arrivée du Japon.
Je ne sais pas si d’autres m’ont été envoyées mais ont été retournées en raison d’une erreur quelconque.
Si vous avez envoyé quelque chose, merci de me le dire. Je contrôlerai avec la poste.
Re-voici l’adresse, au cas où :

OFICIUL POSTAL BUCURESTI 22 ROMANIA CASUTA POSTALA 110

C’est tout ce qu’il y a à mettre. Le nom du destinataire est inutile. De plus, la boîte appartient à la Fukushima Diary SRL, pas à moi.
La lettre du Japon était à mon nom et elle est quand même arrivée. Le règlement de la poste est sans doute plus permissif que ce que je pensais.

Si vous tentez de m’envoyer quelque chose, merci de me le dire après l’envoi.

Categories: Column

About Author