Having discharged 25,000 t of bypass contaminated water, contaminated groundwater didn’t decrease

Having discharged 25,000 t of bypass contaminated water, contaminated groundwater didn’t decrease

Photo : One of the bypass wells in Fukushima plant

 

Following up this article.. Tepco discharged the largest volume of bypass contaminated water / 700 million Bq of Tritium to the Pacific [URL]

 

Bypass project has not decreased contaminated groundwater flowing to the plant buildings for 3 months, Tepco admitted on 8/25/2014.

Since it started, approx. 25,000 t of contaminated water pumped from bypass wells has been discharged to the sea.

 

By last year, Tepco’s own simulation stated pumping up from bypass wells would only gather the same volume of groundwater from the surrounding area, it can’t be expected to decrease the water volume flowing to the buildings.

However Tepco managed to create a precedent for discharging contaminated water to the sea by this bypass water project. It is highly likely for them to push the neighboring fishery cooperatives to give approval for Tepco to discharge more contaminated water to the Pacific.

 

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

Après avoir déversé 25 000 T d’eaux extrêmement radioactives de la dérivation, les eaux souterraines n’ont pas baissé

 

Photo : Un des puits de la dérivation dans la centrale de Fukushima

Article lié : Tepco a déversé un record d’eaux extrêmement radioactives : 700 millions de Bq de tritium dans le Pacifique

Tepco a reconnu le 25 août 2014 que depuis 3 mois le projet de la dérivation n’a pas fait baisser les eaux souterraines contaminées qui s’écoulent dans les bâtiments de la centrale.
Depuis qu’ils l’ont commencé, environ 25 000 tonnes d’eaux radioactives ont été pompées dans les puits de la dérivation pour être déversées dans l’océan.

Les propres simulation de Tepco de l’an dernier affirmaient que le pompage des puits de la dérivation devrait recueillir seulement le même volume d’eaux souterraines des alentours, on ne peut s’attendre à une diminution du volume d’eau inondant les bâtiments.
Néanmoins, Tepco a réussi à créer un précédent en déversant des eaux extrêmement radioactives en mer grâce au projet de dérivation. Il y a toutes les chances qu’ils poussent les coopératives de pêches voisines à donner leur accord à Tepco pour déverser encore plus d’eaux extrêmement radioactives dans le Pacifique.

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/archive-j.html

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.