Tepco “Radiation analysis team mostly consists of outsourced staff”

Note : Thank you for reading Fukushima Diary. Fukushima Diary is genuinely supported by your donation.
Monthly recurring donation is also appreciated.

 

 

Following up this article.. Tepco knew the wrong analysis of Strontium-90 by 10/2/2013 | 6 days before NRA sent inspectors [URL]

 

Tepco stated the radiation analysis team mostly consists of outsourced staff, in the press conference of 2/10/2014.

There are 4 laboratories in Fukushima plant. 30 workers are to analyze in each lab, however the analysis process is outsourced by Tepco.

 

The wrong analysis that continued for 2.5 years is from one of the possible simplest mistakes. It proves that Tepco is incapable of supervising all the outsourced companies for Fukushima decommissioning.

 

Tepco’s spokesman didn’t comment how many of the 30 workers are outsourced staff, but one of the journalists in press conference commented all the members were the outsourced staff when he visited the lab before. None of the responsible Tepco employee was supervising the analysis.

 

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

 

 

If you are from the international mass media, Don’t read this site before having a contact with me.

_____

Français

Tepco : “Les analyses de la radioactivité sont essentiellement faites par des équipes externes”
Note : Merci de lire le Fukushima Diary. Le Fukushima Diary repose avant tout sur vos dons.
Les virements mensuels sont très appréciés.

 

Article lié : Tepco : “Les résultats des analyses sont contrôlées par quelqu’un chargé de voir s’ils sont publiables”

Au cours de la conférence de presse du 20 février 2014, Tepco a affirmé que les analyses de la radioactivité sont surtout effectuées par des équipes externes.
Il y a 4 laboratoires dans la centrale de Fukushima et 30 personnes par labo. Néanmoins le processus d’analyse est externalisé par Tepco.

Les fausses analyses qui ont perduré pendant 2 ans et demi sont issues d’une des plus simples des erreurs. Ça prouve que Tepco est incapable de superviser ces sociétés sous-traitantes du démantèlement de Fukushima.

Le porte-parole de Tepco n’a fait aucune déclaration pour préciser combien de ces 30 employés sont des sous-traitants mais un des journalistes présents à la conférence de presse a déclaré que tous étaient des sous-traitants la dernière fois qu’il en avait visité un. Il n’y avait aucun employé de Tepco responsable de la supervision des analyses.

http://www.tepco.co.jp/tepconews/library/movie-01j.html

Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.