Tepco plans to discharge Tritium to the sea up to 30,000,000 Bq/m3

Note : Thank you for reading Fukushima Diary. Fukushima Diary is genuinely supported by your donation.
Monthly recurring donation is also appreciated.

 

 

Related to this article.. Tritium density continuously increasing upstream of groundwater bypass wells since October of 2013 [URL]

 

Tepco plans to discharge the contaminated groundwater if Tritium density is lower than 30,000,000 Bq/m3, announced on 2/3/2014.

The groundwater is pumped up from the groundwater bypass wells.

Regarding other nuclides, they set the limits as 2,000 Bq/m3 for Cesium-134/137 and 10,000 Bq/m3 for all β. Tepco states even if someone drinks 2L of water for one year, the annual internal exposure dose would be only 0.86 mSv in this contamination level.

 

400 m3 of groundwater flows into the plant buildings every single day to turn to be contaminated water. By pumping up the water before it flows into the buildings, they expect to reduce the daily water volume. However, the simulation of their own shows the same volume of groundwater would be gathered even if they pump up, so it wouldn’t make any difference. This has never been reported by any media so far. The reason is not known.

 

Related article..Total Tritium in contaminated water increasing by 330 Trillion Bq per year / Beyond discharge-able amount [URL2]

 

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140203_04-j.pdf

 

 

If you are from the international mass media, Don’t read this site before having a contact with me.

_____

Français

Tepco prévoit de déverser son tritium en mer à hauteur de 30 millions de Bq/m³
Note : Merci de lire le Fukushima Diary. Le Fukushima Diary repose avant tout sur vos dons.
Les virements mensuels sont très appréciés.

 

Article lié : Depuis octobre 2013, la radioactivité en tritium augmente continuellement en amont des forages de dérivation

Tepco prévoit de déverser en mer les eaux souterraines radioactives si elles sont à moins de 30 000 000 Bq/m³ (30 millions), annoncé le 3 février 2014.

Les eaux souterraines sont pompées dans le sous-sol par les puits de dérivation.
Concernant les autres radionucléides, ils ont fixé la limite à 2 000 Bq/m³ pour les césium 134/137  et à 10 000 Bq/m³ pour la radioactivité β totale. Tepco affirme que, à ce niveau de radioactivité-là, même si quelqu’un buvait 2 L de cette eau par an son exposition interne ne serait que de 0,86 mSv.

400 m³ d’eaux souterraines s’écoulent chaque jour dans les bâtiments de la centrale et sont ainsi transformées en eaux extrêmement radioactives. Ils espèrent en réduire la quantité quotidienne en pompant les eaux avant qu’elles n’arrivent dans les bâtiments. Cependant, leur propre simulation montre qu’un volume identique d’eau se répandra même s’ils les pompent, donc ça n’y changera strictement rien. Ceci n’a jamais été rapporté par aucun média. La raison en est inconnue.

Article lié : Le total en tritium des eaux contaminées augmente de 330 trilliards de Bq/an : Au-delà de la quantité déchargeable

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2014/images/handouts_140203_04-j.pdf

Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

About Author