[Column] Tepco may be hiding the possible direct leakage of coolant water – Press should demand disclosure

Fukushima Diary reports the least important things.

It’s because the reports are based on Tepco and the government’s release. I’ve been following them long enough to know their trick.

 

They have us focus on the least serious matters to blind us from what really matters.

 

I’m telling this because since July, they’ve been focusing on the groundwater (contamination and the increasing volume) issue just on the seaside of reactor2.

 

I pretty much know this is the minimum problem, am trying to smell where is the real matter.

 

We need to separate the journalists and the media companies.

Actually (some Japanese) journalists are ferociously biting Tepco, but their reports are manipulated by the editors.

In order to stop the journalists from reaching the bigger matter, also Tepco uses another trick.

 

It’s that they suggest the possible reasons, put them in order from the least likely/serious one to the most likely/serious one, and verify them one after one in this order. Until they finish this endless process, journalists can never get to the bigger problem.

 

Summing them all up, this is their trick.

 

1. Pick up the least serious problem on purpose.

2. Suggest the possible causes.

3. Start investigating from the least important one.

4. Gain time.

5. When they finally admit the bigger problem on-going, it’s too late. (Remember meltdown)

 

As to the groundwater problem on reactor2 seaside,

 

In the beginning, Tepco suggested the contaminated water leakage from the past leakage point as the reason, which is the least serious one.

Then they got to suggest the leakage from the underground trench, and are investigating it now.

 

There’s another cause that Tepco has not mentioned – It’s the direct leakage from the reactor turbine buildings.

This means the coolant water is directly leaking to the ground and the sea. This is way more serious than those two above.

 

Also, they only focus on reactor2 and 3, but hardly mention the groundwater contamination beside reactor 1 and 4.

Before 311, these 2 reactors received the most groundwater.

 

As a conclusion, we need to suspect the direct leakage of the coolant water from reactor1 and 4.

Especially about reactor1, the water that actually touched the fuel may be flowing to the sea.

When Tepco officially admits it, everything would be already too late.

 

I strongly demand the international media (including BBC) to pressure Tepco for the relevant data disclosure. This is what the press exist for.

 

 

You can ignore the truth but the truth won’t ignore you.

_____

Français :

[Édito] Tepco peut cacher les fuites directes des eaux de refroidissement – La presse devrait demander la divulgation

 

Le Fukushima Diary ne publie que les choses les moins importantes. C’est parce que les articles sont basés sur ce que Tepco et le gouvernement publient.
Je les suis depuis assez longtemps pour connaître leurs trucs.

Ils veulent nous focaliser sur les choses les plus mineures pour nous éloigner de celles qui importent vraiment.
Je le dis parce que depuis juillet et sur les eaux souterraines (contamination et montée en volume), ils ne se sont concentrés que sur le côté mer du réacteur 2.

Je sais très bien que c’est le problème le plus mineur, j’essaye de sentir où est le vrai.

On doit distinguer les journalistes des organismes de presse.
En fait, les  (certains) journalistes (japonais) attaquent férocement Tepco mais leurs papiers sont manipulés par leurs éditeurs.

Tepco utilise aussi un autre truc pour empêcher les journalistes d’arriver au plus grave. C’est à dire qu’ils suggèrent les raisons, les mettent dans l’ordre allant du moins grave/probable au plus grave/probable et font leurs contrôles dans cet ordre.
Les journalistes ne peuvent jamais savoir quel est le problème le plus grave tant que cette interminable revue n’est pas finie.

Leur truc est de tout passer en revue.

1. Prendre exprès le le moins grave.
2. Suggérer les causes possibles.
3. Commencer par examiner la moins importante.
4. Gagner du temps.
5. Lorsqu’ils reconnaissent enfin le plus gros des problèmes en cours, il est trop tard. (souvenez-vous des fusions)

Concernant le problème des eaux souterraines sur le côté mer du réacteur 2 :

Au début, Tepco a suggéré que la fuite des eaux extrêmement radioactives était issue d’une ancienne fuite, ce qui aurait été le moins grave.
Ensuite, ils en viennent à suggérer une fuite de la tranchée souterraine, ce qu’ils examinent actuellement.

Il y a une autre cause que Tepco n’a pas évoquée : Une fuite directe des bâtiments des turbines.
Dans ce cas, les eaux de refroidissement s’écoulent directement en sous-sol et dans la mer. C’est plus grave que les deux explications précédentes.

De plus, ils ne se concentrent que sur les réacteurs 2 et 3 mais n’évoquent que rarement la radioactivité souterraine autour des réacteurs 1 et 4. Or, avant le 11-3, ces 2 réacteurs étaient ceux recevant le plus d’eaux souterraines.

En conclusion, on doit envisager des fuites directes des eaux de refroidissement des réacteurs 1 et 4.
Pour le réacteur 1 en particulier, l’eau qui passe au contact direct du combustible part s’écouler en mer.
Il sera déjà trop tard pour tout lorsque Tepco le reconnaîtra enfin officiellement.

Je demande avec force à la presse internationale (BBC incluse) de faire pression sur Tepco pour qu’ils publient des données pertinentes. C’est la raison d’être de la presse.

Vous pouvez ignorer la vérité mais la vérité ne vous ignorera pas.

About Author