[Column] Tepco literally “swamped” in sea contamination prevention

Tepco is building the impervious wall on the coastal line, but since they started the construction, the groundwater level is rising.

On 7/31/2013, Tepco stated it may come up to the ground in the worst case.

Tepco’s spokes man didn’t look like he was sharing the sense of danger just like before the contamination was spreading to the sea and any other past accidents.

Yesterday I wrote this column.
[Column] Accumulated groundwater may overflow to up-ground in early August [URL]

Tepco officially admitted it can be true.

Tepco commented they have no evaluation about what is going on.
Groundwater is now getting out of their control. Here I would like to show 3 facts and possibilities that we must be informed.

1. Impervious wall is not stopping sea contamination.

They are building the wall in order to stop the contaminated groundwater flowing to the sea, but it’s not stopped.
There are large spaces above the wall, and also the both ends of the wall. Tepco stated the groundwater is flowing to the sea from those spaces.
The contamination level in the port is increasing actually.

2. Contaminated groundwater may be spreading to other areas of the plant.

A lot of groundwater is traveling toward the sea. Because groundwater is accumulated already, newly charged water is retained on the mountain side and also to other reactor areas.
Tepco commented they don’t have any data to show how widely it is spreading.
Now the contaminated water area is being enlarged.

3. The east side of reactor2 is becoming literally “swamped”.

Although they can’t stop the sea contamination, it’s also bringing the side effect to the land side.
From the latest data, the groundwater is already coming up to only 1m below the ground. Nothing can be allowed to be built in such an area in the usual occasion.
If the water comes up even more, it would seriously affect the soundness of the structures in the area and it may make it more difficult to work with heavy equipment.

 

 

Truth is not truth because everyone believes in it. It’s the truth because it’s consistent and can’t be rebutted.

_____

Français :

[Édito] Tepco littéralement “submergé” par la prévention de la contamination de la mer

 

Tepco construit un mur étanche le long du rivage mais le niveau des eaux souterraines monte depuis qu’ils ont commencé sa construction.

Le 31 juillet 2013, Tepco affirme qu’au pire des cas elles viendront en surface.

Le porte-parole de Tepco n’avait pas l’air de sentir le danger, exactement comme quand la contamination était sur le point de se répandre en mer et comme avant tous les autres accidents passés.

J’ai écris cet éditorial hier :
[Édito] Les eaux souterraines pourraient s’accumuler à resurgir en surface dès début août

Tepco a officiellement admis que ça pouvait être vrai.

Tepco a déclaré qu’ils n’avaient aucune évaluation sur ce qui est en train de se passer.
Les eaux souterraines sont en train de leur échapper. Je voudrais ici présenter 3 faits et possibilités qu’on doit connaître.

1. Le mur étanche n’arrête pas la contamination.

Ils construisent le mur pour empêcher les eaux souterraines extrêmement radioactives de s’écouler en mer mais ça continue.
Il y a de grands espaces au-dessus du mur et aussi à ses extrémités. Tepco affirme que les eaux souterraines extrêmement radioactives s’écoulent en mer par là.
Le niveau de radioactivité augmente graduellement dans le port.

2. Les eaux souterraines extrêmement radioactives peuvent se répandre dans d’autres zones de la centrale.

Beaucoup d’eaux souterraines s’écoulent en mer. Les eaux qui arrivent s’accumulent côté montagne et aussi dans les autres endroits des réacteurs parce qu’elles sont déjà accumulées.
Tepco déclare qu’ils n’ont aucune donnée montrant à quel point elles se répandent.
Leur partie extrêmement radioactive est en train de s’élargir en ce moment.

3. Le côté est du réacteur 2 est en train d’être littéralement submergé

Ça amène aussi à un effet de bord côté terre, en plus de ne pas arrêter la contamination de la mer.
Selon les dernières données, le niveau souterrain des eaux est déjà à seulement 1 m de la surface du sol. En conditions normales, on ne peut plus rien construire sur un terrain dans un tel état.
Si l’eau continue de monter, elle va fragiliser la fiabilité de de toutes les structures de la zone et rendra encore plus difficile le travail avec les engins lourds.

Ce n’est pas la vérité parce que tout le monde y croit. C’est la vérité parce que c’est cohérent et irréfutable.

About Author