[Column] Fukushima Diary’s activity in Arad and Transilvania

2 days have passed since I got to this remote Romanian city “Arad” and am struggling with the muscle pain a little bit.
It’s not famous as a touristic place but I was surprised at what I am seeing on the street. To avoid meaningless arguments, I dare not compare it to anywhere else in Europe but it was surely the right choice to come here.

It’s difficult to see a thing as it is. Plus TV and massmedia keep feeding you with bias.
We judge the world from our prejudice and pieces of our personal memory called “imagination”.
This is why we need to see it actually.

I left my translator in Bucharest and she is doing the great job. Negotiation, researching, and she’s even looking for a proper orphan charity to offer my little donation.
At this moment, Fukushima Diary is strongly supported by 4 prominently skilled ladies. They are accountant, translator etc.. I can never keep posting without their support in the back.
Now we are looking in the legal and accounting procedure of Fukushima Diary after April of 2014.

The purpose of my coming to Arad to build a reliable anchor before going to Svalbard.
Oslo is one of the most expensive cities in the world. Svalbard is also expensive.
It’s so much easier to live in Arad area. It would be a good place to prepare ourselves before going to Svalbard.
This week will be spent on looking for real estates in further remote areas around Arad city.
It’s difficult to find on the internet. I managed to find someone to give me a ride but it would take time. Hopefully after next week, I would like to talk to the owners and negotiate.
In the meantime, I also received a couple of offers to make a place for Japanese in Transilvania area, land, apartments etc..
It’s between Arad and Bucharest. Soon after I find a place for the base in Arad, I would like to get to the offered areas and have a talk. I would need a translator in Transilvania area too.

The situation keeps on changing if you keep on moving.

 

 

Fukushima Diary’s server cost, legal consultation cost, and other maintenance cost are supported by your donation.

_____

Français :

[Édito] L’action du Fukushima Diary à Arad et en Transylvanie

 

2 jours sont passés depuis que je suis arrivé dans cette ville roumaine éloignée “d’Arad” et je lutte toujours un peu avec les courbatures.
Ce n’est pas un endroit touristique connu mais j’ai été surpris de ce que j’ai vu dans la rue. Pour parer aux discussions inutiles, je n’oserai pas le comparer avec n’importe quel autre endroit d’Europe mais c’est certainement un bon choix que de venir ici.

Il est difficile de voir les choses telles qu’elles sont. En plus de ce que les télés et la grande presse nourrissent comme préjugés.
On juge le monde par nos préjugés et ces morceaux de notre mémoire qu’on appelle “imagination”.
C’est pour ça qu’on a besoin d’aller voir, en fait.

J’ai laissé ma traductrice à Bucarest et elle fait un bon boulot. Négociations, recherches et elle cherche même une association de charité pour leur donner mon petit don.
En ce moment, le Fukushima Diary est grandement aidé par 4 femmes remarquablement compétentes. Elles sont comptable, traductrice, etc… Je ne pourrais pas continuer à publier sans leur soutien arrière.
En ce moment on examine les protocoles légaux et comptables du Fukushima Diary pour après avril 2014.

Le but de ma venue à Arad est de construire un ancrage fiable avant d’aller à Svalbard.
Oslo est une des villes les plus chères du monde. Svalbard est chère aussi.
Il est tellement plus facile de vivre dans la région d’Arad. Ce serait un bon endroit pour vous préparer avant d’aller à Svalbard.
Cette semaine va être consacrée à la recherche des quartiers résidentiels de la banlieue éloignée d’Arad.
Il est difficile de trouver ça sur internet. J’ai trouvé quelqu’un pour me faire visiter mais ça va prendre du temps. Avec un peu de chance, après la semaine prochaine j’aimerai parler avec les propriétaires et négocier.
Dans le même temps je vais aussi recevoir quelques propositions pour accueillir des japonais en Transylvanie, terrains, appartements, etc..
C’est entre Arad et Bucarest. Peu après avoir trouvé une place à la base d’Arad, j’aimerai aller aux endroits proposés et discuter. Je vais avoir besoin d’un traducteur en Transylvanie aussi.

La situation change si on continue de bouger.

 

Les coûts du serveur du Fukushima Diary, ceux de dépôt légal et les autres dépenses de maintenance sont assumés par vos dons.

Categories: Column

About Author