More than 10% of prefectural staff suffer from mental problem in Miyagi

 

Low dose exposure is known to affect nerve and cause mental disorder.
In Miyagi prefecture (100km from Fukushima plant), more than 10% of prefectural government staff is showing the symptoms of depression.
Miyagi prefecture calls it “burn-out syndrome” from 311 related work.

Miyagi prefecture conducts health check for 4662 of their staff since last year. (Recovery percentage was 88.2%.) The latest test was conducted from 7/9 to 7/31/2012 to follow the past two tests in June and October of 2011.

The result showed 1.5% (72 people) of staff were mentally affected by 311. It also showed 9.9% (463 people) of staff need to see specialized agency for fatigue and being demotivated.

The group of people who need a care of specialized agency is in the increasing trend though the entire group to be mentally affected by 311 is decreasing.

Health and welfare department of Miyagi prefectural government comments, “Mental health of prefectural staff can be going worse. It can be becoming serious among some of the staff. We need
to take measures to cope with the situation.

Source

 

<Settlement report 9/9/2012>

Thank you very much for your donation.

Settlement report 9/9/2012

 

Settlement report 9/9/2012 2

 

Today is Sunday. A lot of street musicians played in the city. I saw them in Union SQ.

 

_____

Français :

Plus de 10% du personnel préfectoral souffre de désordres psychologiques dans la préfecture de Miyagi

L’exposition aux faibles doses est connue pour attaquer le système nerveux et provoquer des désordres psychologiques.
Dans la préfecture de Miyagi (à 100 km de la centrale de Fukushima), plus de 10% du personnel préfectoral présente les symptômes de la dépression.
La préfecture de Miyagi appelle ça le “syndrome de burn-out” à cause du travail imposé par et depuis le 11-3.

La préfecture de Miyagi mène des contrôles de santé sur 4 662 de ses fonctionnaires depuis l’an dernier. (Le pourcentage de rétablissement était de 88,2 %.) Les derniers contrôles ont eu lieu entre le 9 et le 31 juillet  2012 suivant en ceci les deux précédents de juin et octobre 2011.

Les résultats montrent que 1,5 % du personnel (72 personnes) étaient psychologiquement affectés par le 11 mars. Ils ont aussi montré que 9,9 % du personnel (463 personnes) ont besoin de consulter un spécialiste à cause de leur fatigue et de leur démotivation.

La tendance du groupe de gens ayant besoin de soins spécialisés est à l’augmentation bien que la tendance générale de ceux psychologiquement affectés par le 11-3 soit en diminution.

Le service de la Santé et des Affaires Sociales de la préfecture de de Miyagi conclut que “La santé mentale des équipes préfectorales pourrait empirer.  Ce pourrait devenir grave pour certains membres du personnel. Nous devons  prendre des mesures pour pallier à cette situation.”

Source

 

<Rapport financier du 9/9/2012>

Merci beaucoup pour vos dons.

Settlement report 9/9/2012

 

Settlement report 9/9/2012 2

 

Aujourd’hui c’est dimanche. Beaucoup de musiciens de rue jouent dans la ville. J’en ai vu à Union Square.

 

Categories: Uncategorized

About Author