Child diagnosed “no abnormality” found thyroid cancer in Fukushima

Child diagnosed “no abnormality” found thyroid cancer in Fukushima

Related to this article.. Malignant and possible malignant thyroid tumor in Fukushima children became “104” [URL]

 

On 2/12/2015, Fukushima prefectural government announced that they found thyroid cancer from another child, whom they found no abnormality from in their first round test implemented until 2014. Also, they found possible thyroid cancer from 7 more children, whom they found no abnormality from as well.

In total, 87 children had thyroid operation, 23 children remain with possible malignant tumor. The youngest child was 6 years old when 311 took place.

 

Unlike thyroid cancer in ordinary occasions, it was seen to be transferred to other organs in Chernobyl.

Related to this fact, on 6/10/2014, professor. Suzuki from Fukushima medical university stated most of the thyroid cancers among Fukushima children had already been transferred to lymph node In the thyroid disorder reviewing committee. (cf, Most of the thyroid cancers of Fukushima children already transferred to lymph node [URL 2])

 

https://www.pref.fukushima.lg.jp/sec/21045b/kenkocyosa-kentoiinkai-18.html

https://www.pref.fukushima.lg.jp/uploaded/attachment/101599.pdf

 

 

_____

Français :

A Fukushima, un enfant classé “sans anomalie” présente un cancer de la thyroïde

 

Article lié : Le nombre de cas de tumeurs malignes de la thyroïde des enfants de Fukushima passe à “104”

Le 12 février 2015, la préfecture de Fukushima annonce qu’ils ont découvert un cancer de la thyroïde sur un autre enfant sur lequel aucune anomalie n’avait été décelée lors de leur première tournée d’examens qui s’était terminée avant 2014. En outre, ils ont découvert des suspicions de cancer de la thyroïde sur 7 autres enfants qui ne présentaient pas d’anomalie non plus.
Au total, 87 enfants ont été opérés de la thyroïde, 23 sont probablement porteurs de tumeurs malignes. Le plus jeune des enfants avait 6 ans au moment du 11-3.

Contrairement aux cancers courants de la thyroïde, à Tchernobyl on avait observé des transmissions à d’autres organes.

En liaison avec ce fait, le 10 février 2014 lors d’une réunion de la commission de surveillance des dysfonctionnements thyroïdiens, le professeur Suzuki de l’université médicale de Fukushima a affirmé que la plupart des cancers de la thyroïde des enfants de Fukushima se sont également propagés dans les ganglions lymphatiques [La plupart des cancers de la thyroïde des enfants de Fukushima sont déjà passés dans les ganglions]).

https://www.pref.fukushima.lg.jp/sec/21045b/kenkocyosa-kentoiinkai-18.html
https://www.pref.fukushima.lg.jp/uploaded/attachment/101599.pdf

About Author