NHK admitted pieces of fuel rods and reactor vessels blasted to at least Ibaraki to contain Uranium & Zirconium

NHK admitted pieces of fuel rods and reactor vessels blasted to at least Ibaraki to contain Uranium & Zirconium

Photo : Reactor 3 on 3/16/2011

 

In the early morning news flash of 8/9/2014, NHK announced that pieces of nuclear fuel, fuel rods, reactor pressure vessels and the internal structure were blasted to at least 130km away from Fukushima nuclear plant.

 

It was 2μm diameter particle. The ball-looking shape proves it was molten in high temperature and quickly cooled down. The particles contain Uranium, Zirconium etc, which are the same material as nuclear fuel and the structure inside the vessels. These were collected from 3/14 ~ 3/15/2011 in Tsukuba city Ibaraki prefecture by the study group of Science Univ. of Tokyo.

 

The reason why NHK suddenly started reporting about this fact is not clear. It has been already 3 years and 5 months, which is probably too late to escape. There is a possibility that NHK announces the actual contamination situation in the area closer to Tokyo when people pay much less attention to Fukushima accident.

 

http://www.2chdb.net/thread/response/b/2chsc/ts/ai/tp/newsplus/r/1407546759

 

 

You read this now because we’ve been surviving until today.

_____

Français :

La NHK reconnaît que des morceaux de barres de combustible et d’enceinte de réacteur avec de l’uranium et du zirconium ont été soufflées au moins jusqu’à Ibaraki

 

Photo : Le réacteur 3 le 16 mars 2011

Au cours du flash des premières nouvelles de la matinée du 9 août 2014, la NHK déclare que des morceaux de combustible nucléaires des barres de combustible, des morceaux des enceintes pressurisées du réacteur et de sa structure interne ont été projetés à au moins 130 km de la centrale nucléaire de Fukushima.

Il s’agit de particules de 2μm de diamètre. Leur aspect sphérique prouve qu’ils ont été fondus à haute température, puis refroidis très rapidement. Ces particules contiennent de l’uranium, du zirconium etc, qui sont des composants trouvés sous cette forme uniquement dans le combustible nucléaire et dans la structure intérieure des enceintes nucléaires. Elles ont été collectées entre le 14 et le 15 mars 2011 dans la commune de Tsukuba de la préfecture d’Ibaraki au cours d’une étude d’un groupe de l’Université des Sciences de Tokyo.

La raison pour laquelle la NHK se met soudain à en parler maintenant n’est pas établie. Ça date déjà de 3 ans et 5 mois, ce qui est certainement “un peu trop tard”. Il est probable que la NHK annonce la véritable situation des régions proches de Tokyo lorsque les gens font beaucoup moins attention à l’accident de Fukushima.

http://www.2chdb.net/thread/response/b/2chsc/ts/ai/tp/newsplus/r/1407546759

Vous pouvez lire ceci parce que nous avons survécu jusqu’à aujourd’hui.