[Column] What is the real risk of Fukushima plant ?

Note : If you are from the international mass media, Don’t read this site before having a contact with me.

 

 

Around the end of last year, the hoax spread around the internet to say reactor3 exploded or something.
My view is this, it’s not likely to have another explosion or crisis of the same type as 311. Probably the molten fuel have become small pieces to be scattered around.
Some parts remain in the vessels, some parts may have blasted out of the buildings when vented. Anyway, they may be having the small reactions but not like 311.

 

There is a certain risk in spent fuel pools. Nobody, including Tepco themselves, knows the status of them from reactor1 to 3. They may have meltdown or explosion after the next potential earthquake. In this case, probably media would repeat the same blackout as in 311. Recently I was asked if I think west coast of America will be warned. My answer is “probably no”.
It’s not just because they don’t want to lose the tax farm, it’s also because they are still inept about nuclear issue. From looking around the media coverage, governmental bodies, they don’t seem to have learnt much from Fukushima issue. They are still amateur when it comes to nuclear issue. This is one of the reasons why CNN and other media cannot cover Fukushima issue. They can’t verify the news is true or not. We all must be keeping our eyes on Fukushima directly. I’m almost sure no one is going to save us.

 

However, what I’m more concerned is the slow meltdown of the plant area itself.
The water is coming up, and it’s extremely contaminated. The radiation dose is significantly increasing. The workers can’t avoid being exposed even just to patrol the tank areas.

 

At this moment, even if they choose to discharge all the water, they would take more than 60 years on the assumption that the multiple nuclide removing facility gets finally in operation, which nobody has ever seen in the history, and they discharge it at the maximum level of tritium safety level every single year.
The reality is not that simple. The contaminated water is still increasing real time.
Tepco is covering the plant area ground with concrete and asphalt, but I personally think it’s to conceal the overflowing groundwater. However they can’t keep lying forever.

 

I’m quietly concerned about the soundness of the plant buildings.
The plant is built on the artificially improved ground beside the sea. Each tank weighs thousands of tonnes too.
Along with the shortage of Fukushima workers, I find it the major risk in Fukushima plant for now.

 

 

Thank you for reading Fukushima Diary. Fukushima Diary is genuinely supported by your donation.
Monthly recurring donation is also appreciated.

_____

Français :

[Édito] Quels sont les risques réels dans la centrale de Fukushima ?
Note : Si vous êtes de la grande presse internationale, ne lisez pas ce site sans avoir préalablement pris contact avec moi.

 

A la fin de l’an dernier une arnaque a fait le tour du monde disant que le réacteur 3 avait explosé ou quelque chose comme ça.
Je considère qu’il est extrêmement peu probable qu’on ait une autre explosion ou crise du même type que celle du 11-3. Le combustible fondu est certainement éparpillé maintenant en petits morceaux.
Certains morceaux sont restés dans les enceintes et d’autres ont pu être projetés hors des bâtiments pendant les mouvements d’air. Dans tous les cas, on peut avoir de petites réactions mais sans commune mesure avec celles de mars 2011.

Il y a un risque certain avec les piscines à combustibles usagés. Personne, Tepco eux-mêmes inclus, ne sait dans quel état elles sont dans les réacteurs 1 à 3. Ça peut fondre ou exploser au prochain séisme . Dans ce cas-là, la presse répètera sans doute la même censure qu’au 11-3. On m’a récemment demandé si je pensais que la côte ouest de ‘Amérique sera prévenue. Ma réponse a été “sans doute pas”.

Ce n’est pas seulement parce qu’ils ne veulent pas perdre les impôts locaux, c’est aussi parce qu’ils sont toujours aussi ineptes sur les histoires nucléaires. En regardant comment c’est couvert médiatiquement, les organes d’état, ils n’ont pas l’air d’avoir appris grand chose de Fukushima. Ce sont toujours des amateurs quand on en vient au problème nucléaire. C’est une des raisons qui fait que CNN et d’autres organes de presse ne peuvent pas couvrir Fukushima. Ils ne peuvent pas vérifier la véracité des infos. On doit tous avoir Fukushima directement sous nos yeux. Je suis pratiquement certain que personne ne viendra nous sauver.

Ceci étant, ce qui m’inquiète le plus c’est la lente décrépitude de toute la centrale elle-même.
L’eau monte et elle est extrêmement radioactive. La radioactivité ambiante augmente gravement. Les ouvriers ne peuvent pas éviter de se faire irradier même au cours de simples patrouilles entre les citernes.

En ce moment, même s’ils choisissent de tout déverser en mer, ils leur faudra plus de 60 ans en admettant que le système de filtration multi-nucléide devienne finalement opérationnel, chose que personne n’a jamais pu historiquement constater, et qu’ils déversent tout le long de l’année au maximum de radioactivité autorisé pour le tritium.
La réalité n’est pas aussi simple. Les eaux extrêmement radioactives sont plus abondantes tous les jours, augmentent en temps réel.
Tepco est en train de recouvrir le sol de la centrale avec du béton et du bitume mais je pense pour ma part que c’est pour cacher le débordement des eaux souterraines. Ils ne pourront de toute façon pas mentir éternellement.

Je suis assez inquiet sur la fiabilité des bâtiments de la centrale.
Elle est construite sur un sol renforcé à côté de la mer. Chaque citerne pèse des centaines de tonnes aussi.
Je pense que le plus grand risque dans la centrale de Fukushima est pour maintenant, en plus de la pénurie de travailleurs.

 

Merci de lire le Fukushima Diary. Le Fukushima Diary repose avant tout sur vos dons.
Les virements mensuels sont très appréciés.

About Author