85% of Fukushima rockfish exceeds safety limit in cesium, cesium measured from all samples since 311

Fukushima prefecture is trying to start selling fishery products but the actual contamination situation is not widely known. (cf. Fukushima will test-fish 7 more kinds of fishery products)

Even US keeps importing fishery products from Japan. (cf. US keeps importing fishery food from Japan even after 311)

White rockfish (Shiromebaru) is the type of fish living in shallow reef or seaweed bed, diet is crustacean and small fish.

According to the measurement data of Fukushima prefecture [Link], they measure cesium higher than the safety limit (100Bq/Kg) from 84.85% of all the white rockfish samples from offshore Fukushima.

They started measuring Fukushima white rockfish as of 6/21/2011. Until the latest measurement of 8/30/2012, they tested 99 samples.

Cesium (>100Bq/Kg) was detected from 84 of them. Also, cesium was measured from all of the samples.

The historical highest amount was 3,200 Bq/Kg fished on 7/4/2011. 1,730 Bq/Kg of cesium was detected from the sample fished on 8/26/2012 as well.

The measurement result is represented in the graph below. It shows the radiation level is still not decreasing even in 2012.

85% of Fukushima rockfish exceeds safety limit in cesium, cesium measured from 100% of samples

 

_____

Français :

85% des rascasses de Fukushima dépassent la limite de sécurité du césium, le césium mesuré dans tous les échantillons pris depuis le 11-3

La préfecture de Fukushima essaye de relancer la vente des pêches mais la situation réelle de la contamination n’est pas bien connue. (cf. Fukushima va tester 7 autres types de produits de la pêche)

Même l’Amérique continue d’importer des produits des pêches japonaises. (cf. Les USA continuent d’importer de la nourriture marine japonaise même après le 11-3).

La rascasse blanche (Shiromebaru) est le type de poisson vivant dans les récifs peu profonds ou dans les champs d’algues, son régime alimentaire est fait de crustacés et de petits poissons.

Selon les données des mesures de la préfecture de Fukushima [Lien], Ils ont relevé le césium au-dessus de la limite de sécurité (100 Bq/kg) dans 84,85 % de tous les échantillons de rascasses blanches du large de Fukushima.

Ils avaient commencé l’échantillonnage des rascasses blanches de Fukushima le 21 juin 2011. Jusqu’aux derniers échantillonnages du 30 août 2012, ils ont testé 99 échantillons.

Le césium (> 100 Bq/kg) a été trouvé dans 84 d’entre eux. De plus, le césium a été détectable dans tous les échantillons.

La plus haute concentration historique était de 3 200 Bq/kg dans une pêche du 4 juillet 2011. 1 730 Bq/kg de césium ont aussi été relevés dans l’échantillon pêché le 26 août 2012.

Les résultats des mesures sont représentés dans le graphique suivant. Il montre que le niveau de radioactivité ne diminue toujours pas même en 2012.

85% des rascasses de Fukushima dépassent la limite de sécurité du césium, le césium mesuré dans tous les échantillons pris depuis le 11-3

About Author