Ministry of Health, Labour and Welfare, “Safety limit food is safe enough to keep eating”

Before 311, nuclear material to contain more than 100 Bq/Kg of Cs 134 or 137 was treated as nuclear waste. Now it is the safety limit of food in Japan.

Japanese government is still investing into making people consume radioactive food.

On 9/12/2012,  Ministry of Health, Labour and Welfare, Consumer Affairs Agency, food safety commission of Japan and the Ministry of Agriculture, Forestry and Fisheries published the leaflets.

The purpose is like this below,

食品中の放射性物質に関する国・自治体や生産現場における対策の状況や、食品
に含まれる放射性物質が極めてわずかであることなどを、直接消費者に情報提供す
ることで、正しい理解と不安の解消を図る。

<Translate>

The purpose is to help people understand and resolve their anxiety about radiation properly by supplying consumers with information about how Japanese and local governments take measures about food contamination, and the fact that only little amount of radiation is contained in food.

<End>

 

On the leaflet, they emphasized it’s safe to keep eating potentially contaminated food only if it’s under the safety limit.

Ministry of Health, Labour and Welfare, "Safety limit food is safe enough to keep eating"

 

<Translate>
If it’s under the safety limit, it’s safe to keep eating.

New safety limit has been introduced since April 2012. If it’s under this safety limit, the total dose for the entire life is less than 1mSv, which is safe adequately.

This safety limit is strictly determined by FAO and WHO and it doesn’t have to be more strict.
<End>

The leaflet is to be distributed at supermarkets or chain stores.

Source

 

_____

Français :

Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales : “La limite de sécurité sur la nourriture est suffisamment sûre pour pouvoir manger”

Avant le 11-3, les choses titrant plus de 100 Bq/kg de Cs 134 ou 137 étaient traitées en tant que déchets nucléaires. Maintenant elles sont dans la limite de sécurité des aliments, au Japon.

Le gouvernement japonais cherche toujours à ce que les gens mangent radioactif.

Le 12 septembre 2012, Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales, l’Agence de la Consommation, la Commission de la Sécurité Alimentaire du Japon et le ministère de l’Agriculture, de la Forêt et des Pêches ont distribué des plaquettes publicitaires.

Leur but est le suivant :

食品中の放射性物質に関する国・自治体や生産現場における対策の状況や、食品
に含まれる放射性物質が極めてわずかであることなどを、直接消費者に情報提供す
ることで、正しい理解と不安の解消を図る。

<Traduction>
Le but est d’aider les gens à comprendre et éliminer leur anxiété sur la radioactivité plus précisément en fournissant aux consommateurs des informations sur la façon avec laquelle les autorités locales et nationales font leurs mesures pour détecter la contamination alimentaire et le fait qu’il n’y ait que très peu de radioactivité dans les aliments.
<Fin>

Sur la plaquette ils mettent en avant qu’il est sans danger de manger des nourritures potentiellement contaminées si c’est en-dessous de la limite de sécurité.

Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales : "La limite de sécurité sur la nourriture est suffisamment sûre pour pouvoir manger"

<Traduction>
Si c’est en-dessous de la limite de sécurité alors on peut en manger.

La nouvelle limite de sécurité a été introduite en avril 2012. Si c’est en-dessous de cette limite de sécurité, la dose totale pour la vie entière est inférieure à 1 mSv, ce qui est convenablement sûr.

Cette limite de sécurité est strictement déterminée par la FAO et l’OMS et il n’y a aucune raison d’être plus stricts.
<Fin>

Ces prospectus sont distribués dans les chaînes de magasins et supermarchés.

Source

Categories: Misinformation

About Author