DC rally on 9/20

I joined the DC rally from 9/20 ~ 9/22/2012.

These are the pictures taken in congressional briefing. (September 20, 2012 @ 2:00 pm – 4:00 pm)

The location was Cannon House Office Building – Room 121 Independence Ave SW & 1st St SE Washington,DC 20024 USA

DC rally on 9/20/2012   DC rally on 9/20/2012 2       DC rally on 9/20/2012 4   DC rally on 9/20/2012 5   DC rally on 9/20/2012 6   DC rally on 9/20/2012 7   DC rally on 9/20/2012 8

 

I also had a speech in Capitol Reflecting Pool (3rd St & Jefferson Drive SW Washington DC 20004).

I thought that would not be so meaningful for me to talk about hypocrisy of nuclear industry or murderous policy of Japanese government to the audience because our audience already know such things and they can read more details on the internet. (but that’s necessary.)

This is also a discrepancy unique for  this kind of the protest.

This speech therefore was for passersby on the street, beside the pool, and tourists walking around.

I emphasized the fault of media and America to appeal for larger range of people.

Nuclear, war, dysfunction of the governing system, they all share the same root. War has an aspect as a public public investment for inventory readjustment of surplus in industrial products and people. Nuclear is also a part of them. You can’t resolve only a part of this entire system. The system needs a whole renovation.

My major was economics. I was a believer of free economy.

However, I’m starting to learn capitalism and democracy are merely impractical propositions like nuclear power.

You can change politician, but can not change bureaucracy. They are the one to absorb our tax and decide where to drop it. This is where all the power / information is concentrated. and they have no feedback from their bad operating. but you can’t attack them like you can’t punch air. I find it the crucial system error of our modern society.

I don’t know what can be alternative, but I’m starting to think again, we can’t design our society.

We live in the society, but don’t even know how it is working. so I’m doing what I can do. I focused on what I can accuse in this speech.

This is the draft of my speech. I might have said something different on the stage but must be details.

 

Hello, Mr. Obama
I am the writer of Fukushima Diary.
This is the only Japanese source specialized in Fukushima accident written in English.
The slogan is we are against media blackout.
On 15th and 16th of March, when the biggest plume hit Tokyo, I was there working outside all day.
I can never forget my despair when I knew reactor3 possibly had a nuclear explosion.
If media and Japanese government announced meltdown was on-going, I would have evacuated sooner.

I was exposed. I was too late to evacuate. This is the concrete fact.

I might die of leukemia or cancer in the future.
but I have to say this.

I will never forgive media and the decision to save economy for the sacrifice of people’s lives in eastern Japan.

They chose slow death for the longer life of economy.

I came here to ask your help for Japan.

Immediately after 311, I understood we can never trust the government. Never.
We have to ask for your help.

America pushed nuclear energy to Japan.
I demand you America to open the country and help people.

Japanese government is planning to send disaster debris to Saipan.
Japan is still exporting fishery products to America.
Coolant system keeps being disordered.
If another earthquake hits Fukushima, it’s also the end of America.

44% of Fukushima children have thyroid nodules or cysts.
and 98% of the medicine is made in Fukushima.
Japan is a small country.
We can’t save ourselves.

For the children, please move your country.
Please move your government.
Please have them reveal all the truth and save the world.

My parents are still in Japan, and they’re sick.
I came here as a messenger.

Thank you.

 

 

_____

Français :

Rassemblement du 20 septembre 2012 à Washington DC

J’ai rejoint le rassemblement de Washington DC qui se tenait du 20 au 22 septembre 2012.

Voici les photos prises pendant la conférence de presse du congrès. (20 septembre 2012 de 14:00 à 16:00)

C’était situté dans le bâtiment des bureaux de Cannon – salle 121 – SW Avenue de l’Independance  & 1ère rue  SE – Washington,DC 20024 USA.

DC rally on 9/20/2012 DC rally on 9/20/2012 2 DC rally on 9/20/2012 4 DC rally on 9/20/2012 5 DC rally on 9/20/2012 6 DC rally on 9/20/2012 7 DC rally on 9/20/2012 8

 

J’ai aussi assisté à une présentation à la piscine de réflexion du Capitole (3e rue & SW Jefferson Drive – Washington DC 20004).

Je pensais que ça n’aurait pas beaucoup d’importance pour moi de parler de l’hypocrisie de l’industrie nucléaire ou de la politique criminelle du gouvernement japonais à cet auditoire parce que nous savons tous déjà tout ça et on peut en savoir encore plus sur internet. (mais c’était nécessaire.)

C’est aussi une contradiction spécifique à ce genre de contestation.

Ce discours s’adressait donc aux passants de la rue, à côté de la piscine, et aux touristes passant autour.

J’ai mis en avant l’échec des médias et de l’Amérique à prévenir une plus grande masse de gens.

Le nucléaire, la guerre, les failles du système de gouvernance, tout ça tient sur la même chose. La guerre a un côté investissement public pour le redéploiement des surplus industriels et de personnels. Le nucléaire en fait partie. On ne peut corriger partiellement tout ce système. Tout le système a besoin d’être rénové.

Mon point essentiel était sur l’économie. Je croyais en une économie libre.

Toutefois, je commence à apprendre que le capitalisme et la démocratie sont  des concepts quasiment irréalistes tout comme l’électricité nucléaire.

Vous pouvez changer de politicien mais vous ne pouvez pas changer la bureaucratie. C’est ce qui absorbe vos impôts et décide comment les utiliser. C’est là où se concentre tout le pouvoir / l’information et il n’y a aucun retour sur leurs mauvaises opérations mais vous ne pouvez les attaquer pas plus que vous pouvez frapper l’air. J’ai trouvé que c’est l’erreur fondamentale du système de notre société moderne.

Je ne vois pas comment faire autrement mais je recommence à réfléchir, nous pouvons concevoir notre société.

Nous vivons en société mais nous ne savons même plus comment elle marche, alors je fais ce que je peux. Dans cette intervention, je me suis concentré sur ce que je pouvait dénoncer.

C’est le brouillon de mon discours. J’ai pu dire des choses différentes sur scène mais c’est forcément dans les details.

 

Bonjour, M. Obama
Je suis le rédacteur du Fukushima Diary.
C’est l’unique source japonaise spécialisée sur l’accident de Fukushima qui soit écrite en anglais.
Son slogan est que nous sommes contre le black-out médiatique.
Les 15 et 16 mars, lorsque le plus important nuage a frappé Tokyo, j’y étais et je travaillais dehors toute la journée.
Je ne pourrais jamais oublier mon désespoir quand j’ai appris que le réacteur 3 avait probablement provoqué une explosion nucléaire.
Si la presse et le gouvernement japonais avaient annoncé que la fusion nucléaire était en cours, j’aurais évacué plus tôt.

J’étais exposé. J’étais en retard pour évacuer. C’est un fait.

Je peux mourir de leucémie ou de cancer plus tard.
mais je dois le dire.

Je ne pardonnerai jamais à la presse, ni la décision de sauvegarder l’économie en sacrifiant la vie des gens de l’Est japonais.

Ils ont choisi la mort lente pour prolonger la vie de l’économie.

Je viens ici vous demander d’aider le Japon.

Immédiatement après le 11 mars, j’ai compris qu’on ne pourrait jamais croire le gouvernement. Jamais.
Nous devons vous demander votre aide.

L’Amérique a promu l’énergie nucléaire au Japon.
Je vous demande, à l’Amérique, d’ouvrir le pays et d’aider les gens.

Le gouvernement japonais planifie l’envoi des débris de la catastrophe à Saipan.
Le Japon exporte toujours des produits de la mer en Amérique.
Le système de refroidissement continue de révéler ses pannes aléatoires.
Si un autre séisme frappe Fukushima ce sera la fin de l’Amérique aussi.

44% des enfants de Fukushima ont des nodules thyroïdiens ou des kystes.
et 98% de la médecine est fabriquée à Fukushima.
Le Japon est un petit pays.
Nous ne pouvons nous sauver nous-mêmes.

Au nom des enfants, je vous prie de faire bouger votre pays.
Je vous prie de faire bouger votre gouvernement.
Je vous supplie de leur dire toute la vérité et de sauver le monde.

Mes parents sont toujours au Japon et ils sont malades.
Je viens à vous en messager.

Merci.

 

 

Categories: Uncategorized

About Author