Tepco admits molten nuclear fuel is transferred in multiple places of Reactor 2

Tepco admits molten nuclear fuel is transferred in multiple places of Reactor 2

Following up this article.. Tepco to scan Reactor 2 with Muon again after Nagoya uni already confirmed nothing remaining [URL]

 

Tepco admitted the molten fuel is transferred to multiple places in Reactor 2 by 6/30/2016.

Tepco had been implementing the muon scanning investigation with KEK (High Energy Accelerator Research Organization).

Tepco describes the research result as it is highly likely that major part of the molten nuclear fuel remains in the bottom of the reactor with structures of the inside of the reactor. They also detected a part of the molten fuel on the wall of the reactor. This means the molten fuel was separated and remaining in different locations. Tepco did not mention the percentage of the detected fuel.

Tepco did not identify the location either so it is not clear if the fuel remains inside of the Reactor Pressure Vessel or its outer structure, Primary Containment Vessel.

 

http://nstimes.com/archives/64086.html

http://photo.tepco.co.jp/date/2016/201605-j/160526-01j.html

 

_____

Français :

Tepco reconnaît que le combustible fondu s’est réparti en plusieurs endroits du réacteur 2

 

Article lié : Tepco re-sonde le réacteur 2 aux muons après que l’univ de Nagoya ait confirmé qu’il ne reste plus rien

Le 30 juin 2016, Tepco reconnaît que le combustible fondu s’est réparti en plusieurs endroits dans le réacteur 2.

Tepco a effectué une recherche en balayage aux muons avec le KEK (High Energy Accelerator Research Organization).
Tepco décrit les résultats de cette recherche en disant qu’il est hautement probable que la majeure partie des combustibles nucléaires fondus soient restés au fond du réacteur, à l’intérieur de ses structures. Ils ont aussi détecté une partie des combustibles fondus contre un mur du réacteur. Ceci signifie que le magma a éclaté en plusieurs morceaux, restés en différents endroits. Tepco ne précise pas le pourcentage de combustible fondu qu’ils ont pu détecter.
Tepco n’identifie pas non plus les endroits, donc on ne peut être certain que le combustible fondu soit entièrement resté dans l’enceinte pressurisée du réacteur ou en dehors dans l’enceinte de confinement principale.

http://nstimes.com/archives/64086.html
http://photo.tepco.co.jp/date/2016/201605-j/160526-01j.html

About Author