Molten fuel might be out of concrete base to directly damage primary containment vessel of Reactor 1

Molten fuel might be out of concrete base to directly damage primary containment vessel of Reactor 1

Photo : Reactor 1 taken on 4/15/2011

 

 

Molten fuel might be already outside of the concrete base and damaging the vulnerable part of PCV (Primary Containment Vessel) in Reactor 1.

On 9/10/2014, IRID (International Research Institute for Nuclear Decommissioning) announced it in the meeting of Atomic Energy Society of Japan.

 

They have admitted the fuel has melted through RPV (Reactor Pressure Vessel) and dropped onto the concrete part inside of PCV, which is called “melt through”. However they haven’t stated the molten fuel has directly touched the wall of PCV to be potentially exposed to the environment.

 

In this latest report, IRID admitted the possibility that the molten fuel reached where the concrete base is not protecting the vulnerable pipes and directly damaging PCV.

 

They commented Reactor 2 and 3 are less likely to be in the same situation, but didn’t deny the possibility.

 

http://ai.2ch.sc/test/read.cgi/newsplus/1410409137/l50

 

 

I tried to install a Bitcoin button on the sidebar. Because I don’t have bitcoin, I can’t test it to see if it works. I would be very glad if you use it for a test.

_____

Français :

Le corium pourrait avoir traversé l’embase en béton et endommagé directement l’enceinte principale de confinement du réacteur 1

 

Photo : le réacteur 1 au 15 avril 2011

Le combustible fondu pourrait être déjà sorti de l’embase en béton et être en train d’attaquer la partie vulnérable de la PCV (Primary Containment Vessel = Enceinte de Confinement Principale) du réacteur 1.

Le 10 septembre 2014, L’IRID (International Research Institute for Nuclear Decommissioning) a déclaré au cours d’une réunion de la Atomic Energy Society of Japan.

Ils ont reconnu que le combustible avait fondu et traversé la RPV (Reactor Pressure Vessel = Enceinte de confinement primaire pressurisée) et qu’il s’était écoulé sur la base en béton de la PCV, chose qualifiée de “melt through”. Néanmoins, ils n’ont pas affirmé que le combustible fondu était entré directement en contact avec les murs de la PCV et qu’il pourrait les avoir transpercés.

Dans son dernier rapport, l’IRID a reconnu qu’il était possible que le corium ait atteint l’endroit où l’embase en béton ne protège pas la tuyauterie vulnérable et  qu’il ait endommagé la PCV elle-même.

Ils ont déclaré que les réacteurs 2 et 3 risquaient moins d’être dans une situation analogue mais ils n’en nient pas la possibilité.

http://ai.2ch.sc/test/read.cgi/newsplus/1410409137/l50

J’ai essayé de mettre un bouton pour Bitcoin dans la barre de droite. Je ne peux pas le tester parce que je n’ai pas de compte bitcoin. Je serai grandement reconnaissant à celle/celui qui voudra bien l’utiliser pour le tester.

About Author